January 12, 2016 / 1:31 PM / 3 years ago

L'OMS veut envoyer des cliniques mobiles à Madaya en Syrie

GENEVE (Reuters) - L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a demandé au gouvernement syrien l’autorisation d’envoyer des cliniques mobiles et des équipes médicales dans la ville assiégée de Madaya, afin d’y évaluer l’étendue de la malnutrition et d’évacuer les cas les plus critiques, a déclaré mardi sa représentante à Damas.

Syrien quittant avec sa famille la ville assiégée de Madaya après en avoir reçu l'autorisation du gouvernement. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a demandé au gouvernement syrien l'autorisation d'envoyer des cliniques mobiles et des équipes médicales dans la ville assiégée de Madaya, afin d'y évaluer l'étendue de la malnutrition et d'évacuer les cas les plus critiques. /Photo prise le 11 janvier 2016/REUTERS/Omar Sanadiki

Pour la première fois depuis octobre, des camions apportant une aide humanitaire sont entrés lundi dans trois zones syriennes assiégées, dont Madaya, près de la frontière libanaise, dans le cadre d’un accord entre belligérants pour acheminer des vivres et des fournitures médicales.

Elizabeth Hoff, représentante de l’OMS depuis juillet 2012 à Damas, était à bord du convoi. Elle a expliqué mardi par téléphone que l’agence devait procéder à une évaluation porte à porte dans la ville où résideraient encore 42.000 habitants et où, selon un médecin syrien qu’elle a rencontré, 300 à 400 personnes ont besoin de “soins médicaux spécifiques”.

“Je suis vraiment inquiète”, a déclaré l’experte norvégienne.

“Les gens se sont rassemblés sur la place du marché. On en voyait beaucoup mal nourris, affamés. Ils étaient maigres, fatigués, bouleversés. Aucun visage ne souriait. Ce n’est pas ce qu’on voit d’habitude quand on arrive avec un convoi. Les enfants à qui j’ai parlé m’ont dit qu’ils n’avaient pas la force de jouer.”

Elizabeth Hoff a discuté avec une praticienne qui lui a déclaré que les mères n’avaient “absolument plus de lait pour allaiter” leurs nourrissons.

Cette femme médecin lui a également confié avoir pratiqué une trentaine de césariennes au cours des sept derniers mois. “Elle n’avait pas la formation requise, mais voyait cela comme une intervention vitale”, a poursuivi la responsable de l’OMS.

INFECTIONS

Elizabeth Hoff a visité deux sites médicaux à Madaya, un dispensaire géré par deux médecins dans une maison, et un hôpital de campagne installé dans un sous-sol. Aucun n’avait de fournitures médicales.

“Les médecins du dispensaire m’ont fait état d’une malnutrition très répandue et de graves problèmes de malnutrition aiguë sévère. Je ne peux pas confirmer ce qu’ils m’ont dit.” Les deux hommes lui ont également signalé des problèmes d’infections respiratoires aiguës, d’infections urinaires et d’anémies.

“Une femme âgée n’avait pas mangé depuis vingt jours. Elle a été trouvée inconsciente dans une rue et emmenée au dispensaire.”

“J’ai adressé une requête immédiate aux autorités pour que de nouveaux vivres soient acheminés. Nous demandons aussi le déploiement de cliniques mobiles et d’équipes médicales.”

“Nous avons besoin d’un accès sans entrave et continu. La seule chose qui aidera la ville sur le long terme est la levée du siège”, a encore ajouté Elizabeth Hoff.

L’OMS, qui a apporté lundi 7,8 tonnes de médicaments à Madaya, compte y retourner jeudi dans le cadre d’une autre livraison d’aide médicale et alimentaire.

L’organisation basée à Genève a parallèlement livré deux lots de 3,9 tonnes de médicaments aux villages chiites de Foua et Kefraya, encerclés par la rébellion dans le nord du pays, aux termes de l’accord conclu entre le gouvernement syrien et les rebelles.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below