November 17, 2015 / 8:45 AM / 3 years ago

Avion russe: Arrestations à Charm el Cheikh, certitude à Moscou

LE CAIRE (Reuters) - Deux employés de l’aéroport de Charm el Cheikh actuellement en détention sont soupçonnés dans le cadre de l’enquête sur la destruction d’un avion russe le 31 octobre dans le Sinaï dont Moscou dit avoir désormais confirmation qu’il a été la cible d’un attentat à la bombe.

Les services de renseignement russes indiquent que l'A321 de Metrojet, qui s'est écrasé dans le Sinaï le 31 octobre, a été victime d'un attentat terroriste. /Photo prise le 1er novembre 2015/REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

L’arrestation de ces deux suspects, signalée mardi à Reuters par deux responsables de la sécurité et un employé de l’aéroport, a été cependant démentie par les autorités égyptiennes.

“Dix-sept personnes sont détenues et deux d’entre elles sont soupçonnées d’avoir aidé ceux qui ont placé la bombe dans l’avion à l’aéroport de Charm el Cheikh”, a dit un responsable égyptien.

D’après le second responsable des services de sécurité, des images de télésurveillance montrent un bagagiste sortant d’un bâtiment une valise à la main et la transmettant à un autre homme, affecté à l’embarquement des valises du vol de la compagnie Metrojet qui devait effectuer la liaison entre la station balnéaire égyptienne et Saint-Pétersbourg.

L’appareil, un Airbus A321, s’est écrasé avec 224 personnes à son bord. Aucune n’a survécu.

Un employé du service de presse de l’aéroport, qui a lui aussi requis l’anonymat, a confirmé que deux membres du personnel au sol avaient été arrêtés lundi soir à des fins d’interrogatoire.

“Ces informations sont erronées”, a démenti le ministre égyptien de l’Intérieur, Magdi Abdel Ghaffar, expliquant qu’il s’agissait sans doute d’une confusion à la suite du resserrement des contrôles de sécurité à l’aéroport.

D’autres sources ont confié par ailleurs que les forces de sécurité étaient à la recherche de deux employés affectés au scannage des bagages soupçonnés d’avoir déserté leur poste alors que les passages embarquaient à bord de l’avion.

“IL S’AGISSAIT D’UN ACTE TERRORISTE”

A Moscou, Vladimir Poutine a été informé de la nature terroriste de la destruction de l’Airbus lors d’une réunion avec le patron des services de renseignement (FSB), Alexandre Bortnikov.

“Selon les analyses de nos spécialistes, une bombe artisanale équivalant à un kilogramme de TNT a explosé durant le vol, provoquant la destruction de l’appareil en plein ciel, ce qui explique que de nombreux morceaux de la carlingue aient été dispersés sur une telle distance”, a dit ce dernier.

“Nous pouvons dire sans équivoque qu’il s’agissait d’un acte terroriste”, a-t-il ajouté dans une déclaration rendue publique mardi matin.

Le président russe a réagi en annonçant une intensification des raids de l’aviation russe en Syrie. La destruction de l’Airbus de la Metrojet a été revendiquée par les djihadistes groupe Province du Sinaï, mouvement qui se réclame de l’organisation Etat islamique (EI) présente en Syrie et en Irak.

“Notre campagne doit être intensifiée de telle manière que les criminels comprennent qu’un châtiment est inévitable”, a dit Vladimir Poutine, qui a demandé aux services de sécurité de pourchasser les auteurs de l’attentat afin de les traduire en justice. “Nous les chercherons partout où ils peuvent se cacher. Nous les trouverons où qu’ils soient sur cette planète et nous les punirons”, a-t-il déclaré.

Le gouvernement égyptien a indiqué qu’il tiendrait compte des conclusions russes dans son enquête mais précisé que rien de son côté ne lui permettait à ce stade d’affirmer qu’il s’agit d’un acte criminel.

Tous les scénarios sont possibles, a dit le ministre de l’Aviation civile, Hosam Kamel. “Pour l’heure, il n’y a pas de preuve de crime”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Charm el Cheikh à laquelle participaient plusieurs membres du gouvernement dont le Premier ministre, Cherif Ismail.

avec Ahmed Aboulenein à Charm el Cheikh et Andrew Osborn et Maria Kyselyova à Moscou, Pierre Sérisier, Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below