November 10, 2015 / 4:33 PM / 3 years ago

L'ex-chancelier allemand Helmut Schmidt est mort

BERLIN (Reuters) - L’ancien chancelier social-démocrate ouest-allemand Helmut Schmidt, qui dirigea le gouvernement de la RFA de 1974 à 1982, est mort à l’âge de 96 ans, a annoncé mardi son entourage à Hambourg.

L'ancien chancelier social-démocrate ouest-allemand Helmut Schmidt, qui dirigea le gouvernement de la RFA de 1974 à 1982, est mort à l'âge de 96 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas Peter

Les médias avaient rapporté qu’il avait été victime d’une infection après avoir subi une intervention chirurgicale pour lui retirer un caillot à la jambe voici deux mois.

“Nous pleurons la disparition de Schmidt et sommes fiers qu’il ait été des nôtres. Son sens aigu du jugement, ses conseils nous manqueront”, a déclaré le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel, chef de file du SPD.

La chancelière fédérale, la conservatrice Angela Merkel, doit faire une déclaration dans la soirée sur la mort de Schmidt.

Hors d’Allemagne, François Hollande a rendu hommage appuyé au chancelier disparu, saluant un “grand homme d’Etat” et un “grand Européen” ayant tracé le chemin vers la création de l’euro.

“C’est un grand homme d’Etat allemand qui vient de disparaître”, a-t-il déclaré. “Il avait dirigé son pays dans un moment extrêmement difficile et il l’avait conduit vers une stabilité économique et vers des choix de croissance.”

“Je suis profondément attristé par la disparition d’Helmut Schmidt. C’était un éminent chancelier, son décès est une perte pour l’Allemagne et pour l’Europe”, a déclaré quant à lui le président du parlement européen, l’Allemand Martin Schulz, lui aussi social-démocrate.

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing, qui a gouverné la France de 1974 à 1981 et qui, pendant cette période, a formé avec Helmut Schmidt un tandem qui a posé les bases de l’euro, a déclaré ressentir sa mort comme “un deuil personnel”.

“Il était le meilleur chancelier que l’Allemagne ait connu depuis Konrad Adenauer et il a restauré la dignité extérieure de son grand pays”, a-t-il dit dans une déclaration transmise à Reuters. “C’était aussi un Européen convaincant qui a fait avancer l’intégration européenne jusqu’à la création de l’euro.”

“Grâce à son réalisme et son respect d’autrui, nous avons pu construire ensemble l’âge d’or entre la France et l’Allemagne.”

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a dit avoir perdu un ami qui avait un grand courage politique. L’histoire de l’Europe, a-t-il dit, l’a formé pendant près d’un siècle et a fait de lui un Européen résolu.

Madeline Chambers; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below