November 8, 2015 / 3:12 PM / 3 years ago

Myriam El Khomri se défend d'être "une ministre hors sol"

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, s'est défendue dimanche d'être "une ministre hors sol" après sa bourde sur le renouvellement des CDD et a affirmé que sa légitimité était "ailleurs".French Labour Minister Myriam El Khomri attends a news conference about the reformation of the Code de Travail (Labour Code) at the Hotel Matignon in Paris, France, November 4, 2015. France will begin reforming the cherished labour code early next year by tackling the way companies can adjust working hours, the government said on Wednesday, in what is likely to be one of the last major policy drives of the Socialists' term. REUTERS/Charles Platiau - RTX1UR8Z

PARIS (Reuters) - Myriam El Khomri s’est défendue dimanche d’être “une ministre hors sol” après sa bourde sur le renouvellement des CDD et a affirmé que sa légitimité était “ailleurs”.

Invitée du “Grand Jury” RTL-LCI-Le Figaro, la ministre du Travail a assuré avoir reçu le soutien de François Hollande, de l’ensemble des membres du gouvernement et de nombreux partenaires sociaux après son interview jeudi dernier sur BFM TV et RMC Info.

Elle a affirmé ne pas avoir songé à démissionner.

“Ma légitimité, elle est ailleurs, on me jugera sur mes résultats”, a-t-elle répété, concédant avoir fourni une réponse inexacte sur le renouvellement des contrats à durée déterminée.

“Je ne suis absolument pas une ministre hors sol. J’ai eu une vie professionnelle avant d’être élue en 2008, j’ai eu des CDD, j’ai eu des CDI, dans le public et dans le privé. (...)

J’ai un parcours personnel qui fait que je suis complètement en phase avec la vie réelle”, a-t-elle plaidé.

“J’ai fait du droit du travail, j’ai été étudiante, je suis juriste, j’ai un bac+5 en droit. Sur le moment je n’ai pas su répondre à la question”, a-t-elle poursuivi.

“Je travaille près de 16 heures par jour depuis deux mois et la technicité de la matière demande, en effet, qu’il y ait un travail approfondi”, a dit la ministre, estimant que son erreur démontrait “la complexité” du Code du travail que le gouvernement socialiste entend réformer.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below