October 26, 2015 / 4:38 PM / 3 years ago

L'Eglise catholique se mobilise pour un traité sur le climat

CITE DU VATICAN (Reuters) - Les dirigeants de l’Eglise catholique ont lancé lundi un appel sans précédent en faveur de la conclusion, lors de la conférence COP21 à Paris en décembre, d’un traité qui permette réellement de freiner les dérèglements climatiques mondiaux et soit synonyme de véritable transformation.

L'encyclique "Laudato Si" rendue publique en juin par le pape François, dans laquelle il réclame des mesures d'urgence pour sauver la planète d'une catastrophe écologique. Lundi, les dirigeants de l'Eglise catholique ont lancé un appel sans précédent en faveur de la conclusion, lors de la conférence COP21 à Paris en décembre, d'un traité qui permette réellement de freiner les dérèglements climatiques mondiaux et soit synonyme de véritable transformation. /Photo prise le 18 juin 2015/REUTERS/Max Rossi

Les cardinaux, patriarches et évêques du monde entier ont signé cet appel au Vatican, en estimant que tout traité devrait être équitable et garantir que les populations les plus vulnérables n’en soient pas les laissées pour compte.

Ce document en dix points s’appuie sur l’encyclique “Laudato Si” rendue publique en juin par le pape François, dans laquelle il réclamait des mesures d’urgence pour sauver la planète d’une catastrophe écologique.

Dans ce document, les prélats de l’Eglise catholique estiment qu’”Il ressort de données scientifiques fiables que l’accélération du changement climatique serait la conséquence d’une activité humaine sans retenue, s’inscrivant dans une certaine vision du progrès et du développement et reposant exagérément sur l’usage des combustibles fossiles”.

“Sensibles aux dégâts qu’elles provoquent, le pape et les évêques catholiques des cinq continents appellent à une réduction draconienne des émissions de dioxyde de carbone et d’autres gaz toxiques”, lit-on dans cet appel adressé à la COP21, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre.

Le document est signé par des prélats religieux d’Inde, d’Europe, de Colombie, du Liban, d’Angola, des Etats-Unis ou encore du Canada et de Papouasie-Nouvelle Guinée.

Les signataires représentent l’ensemble des conférences épiscopales de la planète, et c’est la première fois qu’un appel lancé par l’Eglise catholique aux dirigeants de la communauté internationale émane de tous les points du globe, a dit lors d’une conférence de presse le cardinal de Bombay, Mgr Oswald Gracias, l’un des cosignataires.

Philip Pullella, Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below