October 25, 2015 / 3:10 PM / 3 years ago

Cinquante-quatre candidats briguent la présidence en Haïti

par Peter Granitz

Bureau de vote à Port-au-Prince. Les Haïtiens ont à choisir parmi cinquante-quatre candidats dimanche pour désigner le successeur de Michel Martelly à la présidence du pays, l'un des plus pauvres du monde. /Photo prise le 23 octobre 2015/REUTERS/Andres Martinez Casares

PORT-AU-PRINCE (Reuters) - Les Haïtiens auront à choisir parmi cinquante-quatre candidats dimanche pour désigner le successeur de Michel Martelly à la présidence du pays, l’un des plus pauvres du monde.

L’élection présidentielle se déroule en même temps que les scrutins législatifs et municipaux, dans un climat d’insécurité croissante et de désengagement progressif de la force de maintien de l’ordre des Nations unies.

Trois candidats semblent se dégager, avec en tête Jude Célestin, un ingénieur en génie mécanique qui a fait ses études en Suisse et qui dirigeait jusqu’à présent le Centre national d’Equipements (CNE), une agence gouvernementale qui a participé à la reconstruction des routes et des ponts après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010.

Déjà candidat en 2010-2011, il était arrivé en deuxième place au premier tour, avant d’être rétrogradé au profit de Michel Martelly à la suite de violences post-électorales et d’accusations de fraude.

Candidat soutenu par le président sortant, Jovenel Moïse, patron d’une entreprise d’exportation de bananes dans le nord du pays, devrait être son principal concurrent, comme peut-être l’ancien sénateur Moïse Jean-Charles, un critique virulent de Michel Martelly.

Un éventuel second tour entre les deux candidats les mieux placés est programmé le 27 décembre.

Vainqueur surprise en 2011, Michel Martelly a accéléré la reconstruction du pays dévasté par le tremblement de terre mais ses détracteurs lui reprochent de ne pas avoir mis fin à la corruption et aux divisions politiques qui ont découragé les investissements étrangers ces dernières années.

Il a une nouvelle fois pris tout le monde à contre-pied en donnant son imprimatur à Jovenel Moïse, 47 ans et jusqu’alors inconnu sur la scène politique, qui a bénéficié pendant la campagne de sa machine électorale et du soutien financier du secteur privé.

RELANCER L’ÉCONOMIE

Jovenel Moïse se présente comme Michel Martelly comme un candidat “hors système”, n’hésitant pas à dénigrer les politiciens “qui parlent beaucoup mais ne font rien”.

Il promet de moderniser l’agriculture haïtienne et de créer “des centaines de milliers d’emplois pour les jeunes” dans les centres d’appel de sociétés étrangères comme Google et Facebook.

Jude Célestin, 53 ans, assure de son côté être le mieux placé pour faire redémarre l’économie du pays le plus pauvre des Amériques, dont 600.000 des 10,4 millions d’habitants dépendent encore de l’aide alimentaire internationale, selon les Nations unies.

La moitié de la population haïtienne vit avec moins d’un dollar par jour et de nombreux habitants consacrent tous leurs revenus à l’achat de nourriture.

“Nous avons besoin d’un nouveau système de gouvernement, au service du pays et non d’un groupe de personnes”, a déclaré Jude Célestin à Reuters.

Le chef de file de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne a reçu le soutien de la star du hip-hop Wyclef Jean, qui vit aux Etats-Unis et avait voté pour Michel Martelly.

Le deuxième tour des élections législatives qui se déroulera parallèlement à la présidentielle est aussi crucial pour l’avenir du pays, Haïti n’ayant plus de Parlement depuis le début de l’année.

Cette instabilité politique, mais aussi la multiplication des accusations de corruption et de violentes manifestations contre la hausse du prix de l’essence ont soulevé des doutes sur la capacité de la communauté internationale à aider Haïti à se relever du séisme de 2010 et de décennies d’incurie politique.

Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below