October 6, 2015 / 4:58 PM / 3 years ago

Sursis requis contre Faouzi Lamdaoui, ex-conseiller de Hollande

Le parquet de Paris a requis mardi 18 mois de prison avec sursis avec mise à l'épreuve et 150.000 euros d'amende à l'encontre de Faouzi Lamdaoui, ex-conseiller de François Hollande jugé pour abus de biens sociaux, blanchiment de ce délit, faux et usage de faux. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a requis mardi 18 mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve et 150.000 euros d’amende à l’encontre de Faouzi Lamdaoui, ex-conseiller de François Hollande jugé pour abus de biens sociaux, blanchiment de ce délit, faux et usage de faux, a-t-on appris auprès de son avocat.

Le procureur a aussi requis à son encontre une interdiction définitive de gérer une société, a précisé Me Ardavan Amir-Aslani.

Le tribunal correctionnel de Paris rendra son jugement le 17 novembre prochain.

Faouzi Lamdaoui, qui encourt jusqu’à cinq ans de prison et 375.000 euros d’amende, avait été contraint à la démission en décembre 2014 après l’annonce de sa convocation devant la justice.

Il est soupçonné d’avoir été le gérant de fait d’une société de transport et de livraison, en 2007-2008, et d’avoir perçu une rémunération supérieure à celle qu’il a déclarée.

Faouzi Lamdaoui conteste les faits qui lui sont reprochés, et son avocat a annoncé avant l’ouverture du procès qu’il demanderait réparation pour son client, victime selon lui “d’allégations graves qui portent atteinte à son honneur”.

Chine Labbé

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below