September 28, 2015 / 6:34 AM / 3 years ago

Paris n'exclurait pas de stopper toute négociation sur le Tafta

BORDEAUX (Reuters) - La France envisage “toutes les options” dans les négociations sur la zone de libre-échange transatlantique (Tafta) entre l’Union européenne et les Etats-Unis, y compris l’arrêt des discussions, déclare Matthias Fekl dans un entretien à paraître lundi dans Sud Ouest.

Le port du Havre. La France envisage "toutes les options" dans les négociations sur la zone de libre-échange transatlantique (Tafta) entre l'Union européenne et les Etats-Unis, y compris l'arrêt des discussions, a déclaré le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le quotidien publie dimanche soir sur son site internet des extraits de l’interview du secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.

“La France envisage toutes les options, y compris l’arrêt pur et simple des négociations”, déclare-t-il notamment.

“Ces négociations se déroulent dans un manque total de transparence et dans une grande opacité”, ajoute-t-il, affirmant que la France n’a reçu “aucune offre sérieuse des Américains” depuis le début des négociations, fin 2013.

Claude Canellas, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below