August 15, 2015 / 11:06 AM / 3 years ago

Mort de 40 migrants dans la cale d'un bateau en Méditerranée

par Philip Pullella

Migrant sur le bateau de sauvetage de Médecins Sans Frontière, le Bourbon Agos, entre la Libye et la Sicile. Au moins 40 migrants sont morts, probablement d'asphyxie, dans la cale d'un bateau en tentant de traverser la Méditerranée, selon l'agence de presse nationale Ansa. /Photo prise le 8 août 2015/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

ROME (Reuters) - Au moins 40 migrants sont morts, probablement d’asphyxie, dans la cale d’un bateau d’un bateau de pêche où ils se sont retrouvés bloqués en tentant de traverser la Méditerranée, a annoncé la marine italienne samedi.

Les victimes sont probablement mortes d’avoir inhalé des émanations de carburant alors qu’une voie d’eau s’était déclarée dans la cale du bateau, a expliqué le capitaine du navire qui a porté secours aux naufragés.

Le commandant Massimo Tozzi a précisé que les membres de son équipage ont découvert les corps des victimes baignant “dans l’eau, le carburant et des excréments humains” dans la cale.

L’amiral Pierpaolo Libuffo, chef des opérations de secours menées par la marine italienne, a annoncé sur la télévision italienne que 312 survivants, dont 45 femmes et trois enfants, avaient été récupérés.

Les corps de sept migrants ont été transférés sur le navire de secours et une trentaine d’autres se trouvaient toujours dans la cale, a-t-il ajouté. Le bateau de pêche a été remorqué en direction de l’île de Lampedusa.

Les migrants qui sont arrivés en Italie ont raconté que les passeurs opérant en Libye exigeaient entre 1.200 et 1.800 dollars par personne pour une place sur le pont d’un bateau. Le prix est divisé par deux pour ceux qui acceptent de faire le trajet dans la cale.

Une vidéo fournie par la marine italienne montre le bateau transportant les migrants, une embarcation bleue en bois d’une vingtaine de mètres de longueur.

Mardi soir, une cinquantaine de migrants qui se trouvaient à bord d’un canot pneumatique ont été portés disparus en mer tandis que près de 2.000 personnes ont été secourues au cours de la semaine.

Environ deux cents migrants ont certainement péri la semaine passée lorsque l’embarcation à bord de laquelle ils avaient pris place a chaviré près des côtes libyennes.

Au total, plus de 2.000 personnes qui tentaient de fuir leur pays pour rejoindre l’Europe ont péri en mer Méditerranée depuis le début l’année. Le bilan était de 3.279 pour 2014, selon le chiffre fourni par l’Organisation internationale pour la migration (OIM).

Philip Pulella, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below