July 16, 2015 / 9:24 AM / 3 years ago

Pas d'alignement de la fiscalité diesel-essence dans l'immédiat

PARIS (Reuters) - Un alignement de la fiscalité du diesel et de l’essence d’ici à 2020 est exclu dans l’immédiat, a déclaré jeudi Ségolène Royal, qui a promis des “mesures extrêmement fermes” la semaine prochaine en matière de lutte contre la pollution de l’air.

Un alignement de la fiscalité du diesel et de l'essence d'ici à 2020 est exclu dans l'immédiat, a déclaré jeudi Ségolène Royal, qui a promis des "mesures extrêmement fermes" la semaine prochaine en matière de lutte contre la pollution de l'air. /Photo prise le 5 décembre 2014/REUTERS/Eric Gaillard

Un rapport parlementaire publié mercredi évalue le coût de cette pollution à plus de 100 milliards d’euros par an et propose notamment l’alignement progressif, jusqu’en 2020, de la fiscalité de l’essence et du diesel.

A la question ‘excluez-vous cette mesure ainsi que la mise en place d’une taxe pour inciter les émetteurs à modifier leur comportement ?’, la ministre de l’Ecologie a répondu sur BFM TV et RMC : “Oui, pour l’instant”.

“Je pense qu’il y a une saturation de taxes, et que l’écologie ne doit pas être traduite uniquement par des taxes”, a ajouté Ségolène Royal.

Elle a en revanche annoncé que les entreprises seraient obligées de faire des plans de covoiturage, et a estimé que les bus devaient passer à l’électricité. “Je vais donner aux maires le pouvoir de faire des zones à circulation réduite”, a-t-elle dit.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below