July 10, 2015 / 5:38 AM / 3 years ago

Nouveau recul de l'emploi à domicile

PARIS (Reuters) - Le nombre d’heures de travail déclarées par les particuliers employeurs a poursuivi sa baisse au premier trimestre en France, selon les statistiques publiées vendredi par l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss).

Le nombre d'heures de travail déclarées par les particuliers employeurs a poursuivi sa baisse au premier trimestre en France. Ce recul, pour le 12e trimestre consécutif, a atteint 1,4%, le rythme le plus élevé depuis fin 2013, et 3,9% sur un an. /Photo d'archives/REUTERS/David Moir

Ce recul, pour le 12e trimestre consécutif, a atteint 1,4%, le rythme le plus élevé depuis fin 2013, et 3,9% sur un an.

Le nombre de particuliers employeurs a quant à lui diminué de 0,8% sur le trimestre, pour revenir à 1,943 million, et de 1,9% sur un an.

L’horaire moyen déclaré par employeur a baissé pour sa part de 0,6% sur le trimestre et de 2,1% sur un an.

Le salaire horaire étant resté quasi stable (+0,1%), la masse salariale des emplois à domicile a reculé de 1,3% à 2,0 milliards d’euros au premier trimestre. Sur un an, sa baisse a été de 2,6%.

La baisse du trimestre tient aux activités hors garde d’enfants. Pour la seule garde d’enfant à domicile, la masse salariale a progressé de 1,1% sous les effets combinés de la hausse du taux de salaire horaire (+0,6%) et du nombre d’heures déclaré (+0,5%).

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below