for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La France hostile au retrait unilatéral des forces américaines en Afghanistan et en Irak

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian (en photo), qui recevra lundi le secrétaire d'Etat américain, lui dira notamment que Paris n'est pas favorable au retrait unilatéral des forces américaines présentes en Afghanistan et en Irak, a-t-il annoncé vendredi sur BFMTV. /Photo prise le 10 novembre 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le ministre français des Affaires étrangères, qui recevra lundi le secrétaire d’Etat américain, lui dira notamment que Paris n’est pas favorable au retrait unilatéral des forces américaines présentes en Afghanistan et en Irak, a-t-il annoncé vendredi sur BFMTV.

Prié de dire s’il était opportun de recevoir Mike Pompeo, alors que Donald Trump refuse toujours de reconnaître la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle du 3 novembre, Jean-Yves Le Drian a répondu : “Oui, parce qu’il y a plein de sujets difficiles à évoquer ensemble (...) Il vient à Paris, je le reçois”.

Interrogé précisément sur l’accélération du retrait américain d’Afghanistan et d’Irak, promise par l’administration américaine, le chef de la diplomatie française a jugé que c’était “ce qu’il ne faut pas faire”.

“On se le dira”, a-t-il ajouté, évoquant son entrevue avec Mike Pompeo. Le secrétaire d’Etat, qui est reçu à sa demande, s’entretiendra également avec Emmanuel Macron.

Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up