for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

L'Europe affiche son unité contre le terrorisme

La protection des frontières et la lutte contre les propos haineux sur internet ont été évoqués mardi lors du mini-sommet qui a réuni des dirigeants européens autour du président français Emmanuel Macron et du chancelier autrichien Sebastian Kurz (en photo), dont les pays respectifs ont récemment subi des attentats. /Photo prise le 10 novembre 2020/REUTERS/Michel Euler

PARIS (Reuters) - La protection des frontières et la lutte contre les propos haineux sur internet ont été évoqués mardi lors du mini-sommet qui a réuni des dirigeants européens autour du président français Emmanuel Macron et du chancelier autrichien Sebastian Kurz, dont les pays respectifs ont récemment subi des attentats.

Après un déjeuner à l’Elysée, les deux hommes ont eu une réunion en visioconférence avec la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne, Ursula van der Leyen.

Lors d’une conférence de presse commune, tous ont souligné l’importance de défendre les valeurs et les libertés fondamentales de l’Europe.

Ces attaques “sont contre notre art de vivre, notre liberté, elles sont destinées à semer angoisse et terreur”, a dit la chancelière Angela Merkel.

“Il ne s’agit pas d’un combat entre l’islam et la chrétienté. Ce qui est en cause c’est de défendre le modèle de société démocratique”, a-t-elle ajouté.

Charles Michel est revenu sur l’importance de “faire reculer l’apologie du terrorisme” via un combat contre les messages de haine en ligne et une meilleure formation des imams en Europe.

Le règlement sur le retrait des contenus terroristes d’internet dans un délai d’une heure doit être adopté dans les semaines à venir, a rappelé Emmanuel Macron sur son compte Twitter.

Ursula van der Leyen a annoncé pour le 9 décembre un nouveau projet de la commission visant à lutter contre le terrorisme en Europe. Elle a souligné l’importance d’”agir à la racine du mal” en faisant en sorte que “les jeunes aient une vision et une perspective pour l’avenir”.

Elizabeth Pineau, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up