for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

L'opposition géorgienne conteste dans la rue le résultat des législatives

Plusieurs milliers de Géorgiens ont manifesté dimanche dans les rues de Tbilissi à l'appel de l'opposition pour dénoncer le résultat des élections législatives du 31 octobre et réclamer un nouveau scrutin. /Photo prise le 8 novembre 2020/REUTERS/Irakli Gedenidze

TBILISSI (Reuters) - Plusieurs milliers de Géorgiens ont manifesté dimanche dans les rues de Tbilissi à l’appel de l’opposition pour dénoncer le résultat des élections législatives du 31 octobre et réclamer un nouveau scrutin.

Selon la Commission électorale centrale du pays du Sud-Caucase, le parti au pouvoir, Rêve géorgien, s’est imposé avec 48,23% des suffrages exprimés. Le premier parti d’opposition, le Mouvement national uni (MNU) de l’ancien président Mikhaïl Saakashvili, a été crédité de 27,18% des voix.

Après l’annonce du résultat le 1er novembre, huit partis d’opposition dont le MNU ont annoncé qu’ils boycotteraient le Parlement. Les opposants accusent le parti du Premier ministre sortant Georgy Kvirikashvili de fraudes massives.

Une alliance de plus de 30 partis d’opposition ont donné jusqu’à dimanche soir à Bidzina Ivanishvili, le fondateur de Rêve géorgien et l’homme le plus riche du pays, pour limoger Tamar Zhvania, la présidente de la commission électorale, et entamer des discussions en vue de nouvelles élections.

Margarita Antidze; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up