for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Risque élevé de grippe aviaire dans 45 départements

La France a placé jeudi 45 départements en risque élevé de grippe aviaire après le signalement de plusieurs foyers de contamination par des oiseaux sauvages en Europe de l'Ouest, selon un arrêté paru au Journal officiel. /Photo d'archives/REUTERS/Khaled al-Hariri

PARIS (Reuters) - La France a placé jeudi 45 départements en risque élevé de grippe aviaire après le signalement de plusieurs foyers de contamination par des oiseaux sauvages en Europe de l’Ouest, selon un arrêté paru au Journal officiel.

Cette mesure oblige les éleveurs des départements concernés, dont la liste figure en annexe de cet arrêté du ministère de l’Agriculture, à isoler dans l’immédiat leurs volailles enfin d’empêcher une éventuelle contamination par le virus influenza aviaire.

“La présence du virus dans la faune sauvage non loin de la frontière française, dans un couloir migratoire qui traverse le territoire national, justifie l’élévation du niveau de risque et les mesures de prévention prévues par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016”, peut-on lire.

D’après les autorités, depuis la détection des premiers cas en Russie et au Kazakhstan en juillet, les foyers et les cas augmentent en Europe.

“Les Pays-Bas ont déclaré le 21 octobre un premier cas d’influenza aviaire hautement pathogène par un sérotype de virus de l’influenza proche de celui circulant en Russie dans la zone d’Utrecht sur deux cygnes tuberculés (Cygnus olor)”, écrit le ministère de l’Agriculture.

“Depuis, une dynamique d’infection s’est emballée puisque 13 cas en faune sauvage et un foyer en élevage de poulets de chair aux Pays-Bas et 13 cas chez des oiseaux sauvages en Allemagne ont été déclarés”, note-t-il, ajoutant que le 3 novembre l’Angleterre a également déclaré un premier foyer dans le nord-ouest du pays.

Les Pays-Bas, premier exportateur européen de viande de poulet et de leurs oeufs, ont ordonné l’abattage de plus de 200.000 poulets après la découverte de cas de grippe aviaire dans plusieurs fermes fin octobre.

La Grande-Bretagne, pour sa part, a ordonné lundi l’abattage de 13.000 oiseaux dans une ferme du nord-ouest de l’Angleterre.

Gus Trompiz; version française Claude Chendjou, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up