for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

"La relation transatlantique est à réinventer", dit Le Drian

Quelle que soit l'issue de l'élection présidentielle américaine, la "relation transatlantique est à réinventer", a estimé jeudi Jean-Yves Le Drian. /Photo prise le 24 septembre 2020/REUTERS/Khalil Mazraawi

PARIS (Reuters) - Quelle que soit l’issue de l’élection présidentielle américaine, la “relation transatlantique est à réinventer”, a estimé jeudi le ministre français des Affaires étrangères.

“Depuis quatre ans, il y a eu une évolution”, a rappelé Jean-Yves Le Drian au micro d’Europe 1, évoquant l’attitude de Donald Trump à l’égard de l’Otan, qu’il juge “obsolète”.

“On ne reviendra pas au bon vieux temps de la relation transatlantique. Le monde a bougé depuis quatre ans. Ce qui a bougé aussi depuis quatre ans, c’est le fait que l’Europe a affirmé sa souveraineté (...) dans le domaine sécuritaire, dans le domaine de la défense, dans le domaine de son autonomie stratégique”, a-t-il poursuivi.

“Depuis quatre ans, l’Europe est sortie de sa naïveté. Elle commence à s’affirmer comme puissance (...) Il y encore beaucoup de travail. Il nous faudra construire désormais une nouvelle relation transatlantique”, a-t-il insisté.

Selon des sources diplomatiques, les Etats membres de l’Otan envisagent d’organiser un sommet dès le mois de mars à Bruxelles si le démocrate Joe Biden est élu à la présidence des Etats-Unis. Si Donald Trump l’emporte, il aurait lieu plutôt en milieu d’année.

Jean-Philippe Lefief, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up