for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: 36.330 contaminations de plus en France, conseil restreint mercredi matin à l'Elysée

PARIS (Reuters) - La France a enregistré mardi 36.330 contaminations supplémentaires au coronavirus en 24 heures, contre 52.518 la veille, selon les données fournies par les autorités sanitaires qui font également état d’une forte dégradation concernant la mortalité du SARS-CoV-2.

Une opération de transfert de patients COVID-19 à l'aéroport de Vannes. La France a enregistré mardi 36.330 contaminations supplémentaires au coronavirus en 24 heures, contre 52.518 la veille, selon les données fournies par les autorités sanitaires qui font également état d'une forte dégradation concernant la mortalité du SARS-CoV-2. /Photo prise le 2 novembre 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

Le nombre de nouveaux décès s’élève à 854, un bilan qui prend à la fois en compte l’augmentation sur 24 heures des décès en milieu hospitalier (+426) et la mortalité dans les Ehpad (+428), actualisée deux fois par semaine, les mardis et vendredis.

Au total, l’épidémie a touché 1.502.763 personnes et fait 38.289 morts en France depuis le début de la crise sanitaire.

On compte par ailleurs 3.878 patients atteints du Covid-19 en réanimation, soit 148 lits occupés de plus que la veille et un chiffre équivalent à celui observé le 1er mai dernier.

Le nombre total de personnes hospitalisées s’établit lui à 26.265 malades, 1.122 de plus en 24 heures, et retrouve un niveau qui n’avait plus été atteint depuis la fin du mois d’avril. C’est près de six fois plus que les chiffres d’hospitalisation les plus bas observés fin août.

“La situation sanitaire demeure très dégradée dans notre pays: nous avons enregistré ce soir 426 décès en 24h à l’hôpital. Un mort toutes les 4 minutes”, a tweeté en début de soirée le Premier ministre, Jean Castex, qui était en visite au Centre hospitalier sud-francilien de Corbeil-Essonnes, au sud de Paris.

Sa rencontre avec des soignants mobilisés dans la lutte contre l’épidémie lui a permis de leur rendre un hommage appuyé. “Les mots sont peu de choses pour décrire leur courage, leur abnégation, et je le dis: leur héroïsme”, écrit-il sur son compte Twitter.

Un “conseil restreint” consacré à la crise sanitaire se tiendra ce mercredi matin à l’Elysée, avant le conseil des ministres, selon l’agenda prévisionnel du Premier ministre diffusé dans la soirée par ses services.

Cette nouvelle réunion en comité réduit, programmé à 09h00, intervient alors que les autorités envisagent, en plus du reconfinement réimposé vendredi dernier, l’instauration d’un couvre-feu à Paris et en Île-de-France où certains comportements vont à l’encontre de la lutte contre l’épidémie.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé dans la soirée que près de 7,3 millions de Français, soit un peu plus de 10% de la population, avaient déjà activé la nouvelle application TousAntiCovid.

Dans un communiqué, le ministre de la Santé, Olivier Véran, et le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, Cédric O, souhaitent que “cette dynamique se poursuive pour permettre de lutter encore plus efficacement contre la propagation du virus”.

Au cours de la journée de dimanche, précise le communiqué, plus de 800 personnes ont été notifiées “sujets contact” via l’application et ont pu s’isoler afin de ne pas contaminer leurs proches et aller se faire tester.

Jean-Stéphane Brosse, Benoît Van Overstraeten et Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up