for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Un couvre-feu envisagé à Paris et en Ile-de-France

PARIS (Reuters) - Les autorités françaises envisagent l’instauration d’un couvre-feu en plus du confinement à Paris et en Île-de-France où certains comportements vont à l’encontre de la lutte contre l’épidémie liée au nouveau coronavirus.

Les autorités françaises envisagent l'instauration d'un couvre-feu en plus du confinement à Paris et en Île-de-France où certains comportements vont à l'encontre de la lutte contre l'épidémie liée au nouveau coronavirus. /Photo prise le 29 octobre 2020/REUTERS/Martin Bureau

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré mardi sur BFM TV qu’une annonce en ce sens serait faite dans la journée, une information rapidement corrigée par Matignon qui a fait savoir que rien n’était encore décidé, tout en faisant part des inquiétudes de la préfecture de police concernant certains abus.

“Gabriel Attal aurait sans doute dû utiliser davantage le conditionnel dans son expression mais le sujet est sur la table”, a dit à Reuters une source gouvernementale.

Selon cette même source, le sujet a été abordé lundi soir lors d’une réunion à Matignon et il sera à l’ordre du jour du conseil de défense prévu mercredi à l’Elysée.

Un arrêté préfectoral pourrait être pris dans la foulée, le temps de consulter les élus, notamment la maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, a-t-elle aussi précisé.

Mardi matin sur BFM TV, Gabriel Attal a évoqué l’instauration d’un couvre-feu entre 21h00 à 06h00, comme avant l’annonce du reconfinement en vigueur dans toute la France depuis vendredi dernier.

“C’est insupportable pour beaucoup de Français qui respectent les règles de voir d’autres Français qui ne les respectent pas et de voir qu’il y a un certain laisser-faire”, a-t-il dit.

Une telle option “n’est absolument pas décidée à ce stade”, ont fait savoir les services du Premier ministre, Jean Castex, dans un communiqué. “Une décision sera prise dans les prochains jours”.

Matignon précise que le préfet de police a évoqué la possibilité de “fixer une heure nocturne de fermeture des commerces autorisés à fonctionner” au regard de “certaines situations observées en soirée à Paris.”

Selon la source gouvernementale, la police a constaté ce week-end “beaucoup de fêtes clandestines, des raves parties, des dîners chez les uns et les autres” alors que le virus circule à grande vitesse dans la capitale.

Selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, invité de RTL, un malade du Covid-19 est hospitalisé “toutes les 15 minutes” à Paris, où un patient se contamine “toutes les trente secondes”.

Un nouveau record de contaminations dues au nouveau coronavirus a été battu lundi en France, avec 52.518 cas diagnostiqués en 24 heures, selon les données fournies par les autorités sanitaires. Le nombre de nouveaux décès dans les hôpitaux s’est élevé à 416 en 24 heures, ce qui porte le bilan de l’épidémie à 37.435 morts.

Elizabeth Pineau et Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up