for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Commerce: Amazon ne doit pas être le grand gagnant de la crise, dit Le Maire

Amazon ne doit pas être le grand gagnant de la crise, a déclaré dimanche le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, tout en condamnant les municipalités qui ont pris des arrêtés autorisant les commerçants à poursuivre leur activité en dépit des mesures de confinement annoncées mercredi. /Photo d'archives/REUTERS/Lindsey Wasson

PARIS (Reuters) - Amazon ne doit pas être le grand gagnant de la crise, a déclaré dimanche le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, tout en condamnant les municipalités qui ont pris des arrêtés autorisant les commerçants à poursuivre leur activité en dépit des mesures de confinement annoncées mercredi.

“Il ne faut pas que ça soit Amazon, pour faire simple, qui soit le grand gagnant de cette crise au détriment des commerces de proximité ou même d’ailleurs des grandes surfaces qui embauchent des centaines de milliers de personnes”, a-t-il déclaré sur le plateau de BFM TV alors qu’émerge une controverse sur le sort des petits commerçants concurrencés tant par la vente sur internet que par la grande distribution.

Une centaine de millions d’euros seront mis sur la table pour accélérer “la digitalisation des petits commerces”.

“Il faut qu’à la sortie de cette crise, nous ayons au moins la moitié des commerces de proximité qui soient digitalisés” contre un tiers actuellement, a-t-il dit.

Le ministre a en outre déploré les arrêtés pris par “une poignée de maires irresponsables qui pensent qu’ils soutiennent les commerçants. En réalité, ils menacent la santé des Français”, a-t-il lancé, tout en promettant de rétablit l’équité entre grandes surfaces et commerces de proximité, les mesures gouvernementales entrées en vigueur vendredi ne permettant que l’ouverture des commerces considérés comme essentiels, tels les magasins d’alimentation ou les pharmacies.

Anne Hidalgo a annoncé dimanche que des maires de France préparaient une initiative commune afin d’autoriser la réouverture de commerces de proximité contraints à la fermeture par le nouveau confinement.

“Il est urgent de rétablir l’équité entre les petits commerçants et les grandes surfaces. Nous le ferons aujourd’hui avec deux options qui sont sur la table: contrôle et durcissement des jauges et fermeture des rayons de produits qui ne sont pas de première nécessité dans les grandes surfaces”, a-t-il promis, ajoutant qu’une décision sera prise dimanche par le Premier ministre.

“Nous pourrions d’ici le 12 novembre (...) rouvrir un certain nombre de commerces si la situation sanitaire le permet”, a-t-il encore déclaré, encourageant d’ici là les petits commerçants à se tourner vers le “retrait commande” afin de maintenir leur activité tout en évitant la fréquentation de leurs points de vente.

“Tout le chiffre d’affaires sera uniquement pour les commerçants, il ne rentrera pas dans le calcul du montant du fonds de solidarité auquel (ils) ont droit.”

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up