for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

France: La rentrée scolaire maintenue lundi, avec protocole sanitaire renforcé

Tous les élèves des écoles, collèges et lycées de France reprendront les cours lundi aux horaires habituels, dans le cadre d'un protocole sanitaire renforcé, et observeront une minute de silence à 11h00 en hommage à l'enseignant Samuel Paty, a annoncé vendredi le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. /Photo prise le 1er septembre 2020/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Tous les élèves des écoles, collèges et lycées de France reprendront les cours lundi aux horaires habituels, dans le cadre d’un protocole sanitaire renforcé, et observeront une minute de silence à 11h00 en hommage à l’enseignant Samuel Paty, a annoncé vendredi le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Plusieurs nouvelles mesures sanitaires seront appliquées à l’issue des congés de la Toussaint pour lutter contre la propagation du coronavirus, alors que la France est entrée vendredi dans une nouvelle phase de confinement généralisé face à une deuxième vague épidémique, qui exonère cependant les établissements scolaires.

Le port du masque obligatoire sera étendu aux élèves de l’école élémentaire, à partir de six ans, comme l’avait annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex.

La ventilation des locaux sera renforcée et systématique, avec une aération complète au minimum toutes les deux heures, a également précisé le ministre dans une lettre au personnel de l’Education nationale.

Les règles visant à limiter le brassage des élèves seront également renforcées, a-t-il ajouté.

Une minute de silence sera observée à 11h00 après lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs.

Cet hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre après avoir montré des caricatures de Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression, pourra être précédé d’un “temps pédagogique” autour des valeurs de la République et de son école.

Ce temps pourra se tenir tout au long du mois de novembre afin de laisser aux professeurs qui le souhaitent le temps nécessaire pour préparer cette séquence, a ajouté le ministre de l’Education nationale.

“Aucune classe ni aucun établissement ne peut s’exonérer de cette heure de travail et d’échange dont chaque élève de France doit bénéficier”, a souligné Jean-Michel Blanquer dans son courrier, ajoutant que la minute de silence devra être respectée et que tout problème en la matière devra être signalé à la cellule “Valeurs de la République” du rectorat.

Claude Chendjou et Jean-Stéphane Brosse, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up