for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le pape condamne l'attaque "sauvage" contre une église à Nice

Le pape François condamne l'attaque "sauvage" de Nice contre une église au cours de laquelle trois personnes ont perdu la vie, a déclaré jeudi le Vatican, rejetant la violence et le terrorisme. /Photo prise le 28 octobre 2020/Vatican Media/REUTERS

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François condamne l’attaque “sauvage” de Nice contre une église au cours de laquelle trois personnes ont perdu la vie, a déclaré jeudi le Vatican, rejetant la violence et le terrorisme.

“Je suis proche de la communauté catholique de #Nice, en deuil après l’attaque qui a semé la mort dans un lieu de prière et de consolation. Je prie pour les victimes, pour leurs familles et pour le bien-aimé peuple français, afin qu’il puisse réagir au mal par le bien”, écrit le souverain pontife sur Twitter.

Dans un message adressé au nom du pape par le Vatican à l’évêque de Nice, le chef de l’Eglise catholique dit condamner “de la manière la plus énergique de tels actes violents de terreur” et exhorte le peuple français à rester uni.

“C’est un moment de douleur dans une période de confusion. Le terrorisme et la violence ne peuvent jamais être acceptés”, avait souligné auparavant le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni.

Lors de cette attaque, qui s’est produite vers 9h00 à la basilique Notre-Dame, située avenue Jean Médecin, la principale artère commerçante de Nice, un assaillant armé d’un couteau s’écriant “Allah Akbar” a décapité une femme et tué deux autres personnes.

A l’appel de la Conférence des évêques, les églises de France ont sonné le glas à 15 heures.

Philip Pullella; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up