for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Bangladesh: Des milliers de manifestants anti-Macron à Dacca

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté mardi dans les rues de Dacca, la capitale du Bangladesh, pour protester contre les déclarations du président français, Emmanuel Macron, en faveur du droit à publier des caricatures du prophète Mahomet. /Photo prise le 27 octobre 2020/REUTERS

DACCA (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes ont manifesté mardi dans les rues de Dacca, la capitale du Bangladesh, pour protester contre les déclarations du président français, Emmanuel Macron, en faveur du droit à publier des caricatures du prophète Mahomet.

Certains manifestants brandissaient des caricatures du chef de l’Etat français en réclamant des excuses de Paris et l’expulsion de l’ambassadeur de France.

Parmi les slogans figurant sur les pancartes brandies dans le cortège figuraient des appels au boycott des produits français ou au “siège” de l’ambassade de France, en direction de laquelle s’est dirigée la manifestation avant d’être arrêtée par les forces de l’ordre.

“Les musulmans ne laisseront pas passer cela en vain”, a déclaré Atiqur Rahman, porte-parole de l’Islam Andolan Bangladesh, un parti politique islamiste.

“(Macron) doit se faire soigner. Il n’est pas seulement devenu l’ennemi de l’islam mais aussi de tous les défenseurs de la paix”, a-t-il ajouté avant d’appeler à boycotter les produits français.

Plusieurs autres pays musulmans, dont l’Arabie saoudite et la Turquie, ont critiqué les propos tenus par Emmanuel Macron jeudi dernier lors d’un hommage à Samuel Paty, professeur de collège assassiné après avoir montré certaines caricatures de Mahomet à une classe de 4e dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression.

Ruma Paul, version française Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up