for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

USA 2020: Biden accuse Trump d'avoir abdiqué face à la crise sanitaire

BANGOR, Maine/WILMINGTON, Delaware (Reuters) - Donald Trump a revendiqué dimanche des progrès aux Etats-Unis dans la lutte contre le coronavirus, malgré un record de nouvelles infections quotidiennes et des cas dans l’entourage du vice-président Mike Pence, poussant Joe Biden à accuser le président républicain d’avoir abdiqué face à la crise sanitaire.

Donald Trump a revendiqué dimanche des progrès aux Etats-Unis dans la lutte contre le coronavirus, malgré un record de nouvelles infections quotidiennes et des cas dans l'entourage du vice-président Mike Pence, poussant Joe Biden à accuser le président républicain d'avoir abdiqué face à la crise sanitaire. /Photo prise le 25 octobre 2020/REUTERS/Leah Millis

Mike Pence a tenu dimanche des meetings en dépit de l’annonce quelques heures plus tôt de la contamination de son chef de cabinet, Marc Short, et de plusieurs autres membres de son équipe.

A neuf jours de l’élection présidentielle, la Maison blanche a décrit le vice-président républicain comme un “travailleur essentiel” pour justifier le maintien de ses activités de campagne, dont un déplacement en Caroline du Nord.

Les Etats-Unis ont enregistré vendredi et samedi des records de nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus - environ 84.000 puis près de 80.000.

La crise sanitaire, qui a causé quelque 225.000 décès dans le pays et mis au chômage des millions d’Américains, s’est imposée comme le thème central de la campagne électorale.

Un nombre record d’Américains ont voté par anticipation : plus de 59 millions de bulletins de vote ont déjà été transmis, selon les données recensées dimanche soir par le groupe Elections Project, basé à l’Université de Floride.

En dépit d’une flambée de l’épidémie dans de nombreux Etats, Donald Trump a dit lors d’un meeting dans le New Hampshire qu’”aucun pays au monde ne s’est rétabli comme nous l’avons fait”.

“Nous y arrivons, nous négocions le virage, nous avons les vaccins, nous avons tout”, a déclaré le président sortant devant des partisans en liesse, pour la plupart non munis d’un masque et ne respectant pas les mesures de distanciation physique.

Plusieurs vaccins potentiels sont en cours de développement aux Etats-Unis, mais aucun n’a été approuvé pour le moment.

Dans un entretien à la chaîne CNN plus tôt dans la journée, le secrétaire général de la Maison blanche a déclaré: “Nous n’allons pas contrôler la pandémie”. “Nous allons contrôler le fait d’avoir des vaccins, des traitements et d’autres choses qui vont l’atténuer”, a ajouté Mark Meadows.

Réagissant à ces propos, Joe Biden a déclaré dans un communiqué diffusé par son équipe de campagne que Mark Meadows “a admis de manière étonnante que l’administration avait renoncé à contrôler la pandémie, qu’elle abandonnait sa mission principale qui est de protéger le peuple américain”.

Les cas positifs signalés dans l’entourage de Mike Pence font suite à une série de contaminations au sein de la Maison blanche ces dernières semaines, en premier lieu Donald Trump, son épouse Melania et leur fils Barron.

Donald Trump, hospitalisé pendant trois nuits au début du mois pour recevoir des traitements contre le COVID-19, a régulièrement minimisé la dangerosité du virus et fait fi des recommandations des experts sanitaires sur le port du masque et la distanciation sociale.

Mark Meadows a déclaré aux journalistes que les médecins de la Maison blanche avaient autorisé Mike Pence à effectuer ses déplacements de campagne.

Interrogé sur l’absence de port obligatoire du masque pour les meetings de Donald Trump, le secrétaire général de la présidence a répondu que la campagne Trump proposait des masques aux spectateurs mais que “nous vivons dans une société libre”.

avec Lisa Shumaker, Susan Heavey, Steve Holland, John Whitesides et Trevor Hunnicutt; version française Patrick Vignal et Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up