for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le Pam réclame 6,8 milliards de dollars en six mois pour éviter des famines

Le Programme alimentaire mondial (Pam) va avoir besoin de 6,8 milliards de dollars (5,8 milliards d'euros) au cours des six prochains mois pour lutter contre la famine dans le monde sur fond d'épidémie due au nouveau coronavirus. /Photo prise le 9 octobre 2020/REUTERS/Remo Casilli

LONDRES (Reuters) - Le Programme alimentaire mondial (Pam) va avoir besoin de 6,8 milliards de dollars (5,8 milliards d’euros) au cours des six prochains mois pour lutter contre la famine dans le monde sur fond d’épidémie due au nouveau coronavirus, a déclaré mardi l’agence des Nations unies.

Le Pam, qui a reçu la semaine dernière le prix Nobel de la paix pour son combat contre la faim dans le monde, n’a jusqu’ici levé que 1,6 milliard de dollars.

“Il nous faut lever beaucoup plus de fonds pour être certains d’éviter la famine”, a déclaré David Beasley, le directeur exécutif du Pam, lors d’une conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Selon David Beasley, sept millions de personnes sont mortes de la faim depuis le début de l’année dans le monde et le nombre de personnes souffrant de la faim pourrait doubler sous l’effet de la pandémie de COVID-19 qui a elle-même déjà fait plus d’un million de morts.

“Si nous ne réglons pas le problème du COVID, le taux de mortalité lié à la faim pourrait être trois, quatre, cinq fois supérieur”, a-t-il mis en garde.

Le Pam, basé à Rome, vient en aide chaque année à quelque 97 millions de personnes dans environ 88 pays et estime qu’une personne sur neuf dans le monde ne mange pas à sa faim.

Maytaal Angel; version française Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up