for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Emmanuel Macron recevra les syndicats de policiers jeudi matin, dit Darmanin

Emmanuel Macron recevra jeudi prochain les représentants des syndicats de police à la suite de l'attaque ce week-end contre un commissariat à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), a annoncé dimanche soir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. /Photo diffusée le 11 octobre 2020/REUTERS/Instagram/@funnyfamilyzen

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron recevra jeudi prochain les représentants des syndicats de police à la suite de l’attaque ce week-end contre un commissariat à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), a annoncé dimanche soir le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

“Le président de la République recevra les organisations syndicales jeudi matin à 8h30”, a déclaré le ministre de l’Intérieur qui s’était rendu sur place pour soutenir les policiers.

Cette rencontre jeudi avec les syndicats permettra au chef de l’Etat “d’arbitrer un certain nombre de mesures qui protègent encore plus les policiers”, a ajouté le ministre de l’Intérieur.

Le commissariat de Champigny a été la cible d’une attaque dans la nuit de samedi à dimanche par une quarantaine de personnes au moyen de barres de fer et de tirs de mortier d’artifice.

“Il y a des caïds et des voyous qui essaient d’impressionner la République. Je suis venu dire à tous ceux qui viennent tester la République qu’ils ne gagneront pas”, a déclaré Gérald Darmanin, faisant le lien entre cette attaque et la lutte menée par la police contre le trafic de drogue qui sévit dans le quartier de Bois L’Abbé où se situe le commissariat.

Concernant les mortiers d’artifice, régulièrement utilisés contre les forces de l’ordre dans certains quartiers difficiles, Gérald Darmanin a annoncé que le gouvernement prévoyait d’interdire leur vente au grand public afin d’en réserver l’usage aux professionnels.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up