for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Donald Trump dit ne plus avoir le coronavirus et repart en campagne

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a assuré dimanche qu’il n’était plus porteur du COVID-19 et qu’il n’était plus contagieux, à la veille de repartir en campagne, quelques semaines avant l’élection présidentielle américaine du 3 novembre prochain.

Donald Trump a assuré dimanche qu'il n'était plus porteur du COVID-19 et qu'il n'était plus contagieux, à la veille de repartir en campagne, quelques semaines avant l'élection présidentielle américaine du 3 novembre prochain. /Photo prise le 10 octobre 2020/REUTERS/Tom Brenne

Le président américain a expliqué dans une interview accordée à la chaîne de télévision Fox News que les tests qu’il avait passés montraient qu’il pouvait reprendre sa campagne sans risquer de contaminer d’autres personnes.

Le médecin de la Maison blanche, Sean Conley, avait déclaré la veille que Donald Trump ne présentait plus de “risque de transmission pour les autres”, sans préciser s’il avait été testé négatif.

“J’ai passé le test le plus élevé, celui qui a les critères les plus élevés, et je suis en grande forme”, a-t-il dit. “Il semble que je sois immunisé. Je peux sortir du sous-sol”.

Twitter a assorti un message similaire de Donald Trump sur cette prétendue immunisation d’un avertissement, estimant que ce message enfreignait les règles du réseau social sur les informations trompeuses.

“J’ai vaincu ce foutu, cet horrible virus chinois”, a-t-il par ailleurs déclaré, ajoutant qu’il ne prenait plus de traitement contre le virus.

Donald Trump va pouvoir reprendre sa campagne alors qu’il est à la peine dans les sondages face à son adversaire démocrate Joe Biden.

Il prévoit de se rendre dès lundi en Floride, un état clef, puis en Pennsylvanie mardi et dans l’Iowa mercredi.

Près de 7,7 millions de personnes ont été contaminées aux Etats-Unis par le coronavirus, qui a entraîné la mort de plus de 213.000 d’entre elles.

Au moins 11 personnes ont été testées positives dans l’entourage de Donald Trump alors que les mesures sanitaires ne sont que très partiellement respectées à la Maison blanche.

Version française Gwénaëlle Barzic et Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up