for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Trump annonce qu'il quittera l'hôpital dans la soirée

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump quittera l’hôpital à 22h30 GMT, a-t-il lui-même annoncé lundi, trois jours après y avoir été admis et révélé qu’il était atteint du Covid-19 à un mois de l’élection présidentielle.

Slideshow ( 2 images )

“Je vais quitter le grand Walter Reed Medical Center aujourd’hui à 18h30 (heure locale). Je me sens vraiment bien! N’ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas dominer votre vie”, écrit le président des Etats-Unis sur Twitter.

“Nous avons développé sous l’administration Trump des traitements et des connaissances vraiment extraordinaires. Je me sens mieux qu’il y a 20 ans!”, ajoute-t-il.

Le locataire de la Maison blanche, qui est âgé de 74 ans, présentait une forte fièvre et a été placé vendredi sous oxygène, selon son équipe médicale. Il a été soigné à l’aide de dexméthasone, un stéroïde qui n’est normalement utilisé que dans les cas les plus graves.

“Au cours des 24 dernières heures, l’état du président a continué à s’améliorer”, a déclaré le Dr Sean Conley, médecin de la Maison Blanche, lors d’un point de presse devant l’hôpital de Bethesda, dans le Maryland.

Il n’a aucun problème respiratoire, mais il n’est pas encore “tout à fait tiré d’affaire”, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il ferait encore l’objet de soins médicaux 24 heures sur 24 à la Maison Blanche.

DIX POINTS DE RETARD

Le président devra notamment poursuivre son traitement au remdesivir, un antiviral qui lui est administré par voie intravéneuse. La période habituelle d’isolement pour les patients atteints du Covid-19 est de 14 jours.

Donald Trump s’était déjà offert dimanche une courte sortie en voiture, visage masqué, pour aller saluer ses sympathisants rassemblés devant le centre hospitalier, suscitant aussitôt des critiques. Il s’agissait de sa première apparition en personne depuis son hospitalisation, vendredi soir.

Lundi, le président a envoyé sur Twitter une dizaine de messages tels que “Maintien de l’ordre. Votez!” ou “Liberté religieuse. Votez!”.

A 29 jours de l’élection présidentielle, son duel face au démocrate Joe Biden s’annonce toujours aussi serré.

Joe Biden, qui est âgé de 77 ans, a subi plusieurs tests depuis qu’il a débattu avec Donald Trump mardi dernier dans l’Ohio. Tous ont été négatifs il devait reprendre lundi sa campagne en Floride, un Etat qui pourrait s’avérer décisif.

Les colistiers des deux candidats, le vice-président Mike Pence et la sénatrice de Californie Kamala Harris, se préparent, eux, à leur débat prévu mercredi.

Dans le dernier sondage Reuters/Ipsos paru dimanche, Donald Trump accuse un retard de dix points au niveau national et près de 65% des personnes interrogées estiment qu’il n’aurait pas contracté le SARS-CoV-2 s’il l’avait pris davantage au sérieux.

avec Andy Sullivan, Andrea Shalal, Susan Heavey, Lisa Lambert et Tim Ahmann; version française Nicolas Delame, Camille Raynaud, Henri-Pierre André et Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up