for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La Turquie soutient les "opprimés" dans le Caucase, dit Erdogan

Le président Recep Tayyip Erdogan (photo) a déclaré samedi que la Turquie se tenait au côté des "opprimés", notamment dans le Caucase, où Ankara soutient l'offensive militaire de l'Azerbaïdjan contre l'enclave séparatiste arménienne du Haut-Karabakh. /Photo prise le 1er octobre 2020/REUTERS/Murat Cetinmuhurdar/Bureau de presse présidentiel

ISTANBUL (Reuters) - Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que la Turquie se tenait au côté des “opprimés”, notamment dans le Caucase, où Ankara soutient l’offensive militaire de l’Azerbaïdjan contre l’enclave séparatiste arménienne du Haut-Karabakh.

“Nous oeuvrons jour et nuit pour que notre pays retrouve la place qui lui revient dans l’ordre international. Nous nous tenons partout au côté des opprimés, de la Syrie à la Libye, de la Méditerranée orientale au Caucase”, a-t-il déclaré.

Recep Tayyip Erdogan a ajouté que la Turquie ne tolérerait pas une nouvelle “tragédie” dans la province syrienne d’Idlib, cible de bombardements des armées syrienne et russe, tout en se disant prêt à y combattre les groupes djihadistes.

Plusieurs pays, dont l’Arménie et la France, accusent la Turquie d’avoir acheminé des dizaines de djihadistes syriens en Azerbaïdjan pour participer aux combats contre les forces arméniennes du Haut-Karabakh.

Irem Koca et Jonathan Spicer, version française Tangi Salaün

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up