for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Macron accuse la Turquie d'envoyer des djihadistes de Syrie au Haut-Karabakh

Emmanuel Macron a accusé jeudi la Turquie d'envoyer des djihadistes de Syrie combattre au Haut-Karabakh, région séparatiste d'Azerbaïdjan majoritairement arménienne. /Photo prise le 1er octobre 2020/REUTERS/Francisco Seco

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a accusé jeudi la Turquie d’envoyer des djihadistes de Syrie combattre au Haut-Karabakh, région séparatiste d’Azerbaïdjan majoritairement arménienne.

La Turquie, alliée de l’Azerbaïdjan, a démenti l’envoi de mercenaires pour combattre les forces du Haut-Karabakh et de l’Arménie.

“Nous disposons d’informations aujourd’hui de manière certaine qui indiquent que des combattants syriens de groupes djihadistes ont (transité) par Gaziantep pour rejoindre le théâtre d’opérations du Haut-Karabakh”, a dit le président français à son arrivée à un Conseil européen à Bruxelles. “C’est un fait très grave nouveau, qui change la donne.”

Auparavant, l’Elysée avait indiqué à la suite d’un échange entre Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine que les deux dirigeants “partagent (...) une préoccupation sur l’envoi de mercenaires syriens par la Turquie au Haut-Karabakh”. [nL8N2GS100]

John Irish et Michel Rose

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up