for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

France: Fin des enchères 5G, l'Etat va récupérer près de 2,8 milliards d'euros

Des techniciens sur une antenne-relais à Lambres-lez-Douai. Les enchères destinées à attribuer des fréquences mobiles 5G aux opérateurs télécoms français se sont conclues jeudi à l'issue de leur troisième journée, portant le total des recettes à près de 2,8 milliards d'euros pour l'Etat français, a-t-on appris de deux sources au fait du dossier. /Photo prise le 30 septembre 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Les enchères destinées à attribuer des fréquences mobiles 5G aux opérateurs télécoms français se sont conclues jeudi à l’issue de leur troisième journée, portant le total des recettes à près de 2,8 milliards d’euros pour l’Etat français, a-t-on appris de deux sources au fait du dossier.

La vente aux enchères, organisée par l’Arcep, l’autorité de tutelles des télécoms, portait sur onze blocs de 10 MHz, mis en vente au prix minimum de 70 millions d’euros.

Le prix final par bloc est ressorti à 126 millions d’euros à l’issue de 17 tours d’enchères, ont dit les deux sources.

L’Etat ayant déjà engrangé 1,4 milliard d’euros lors de l’attribution hors enchères de quatre blocs de 50 MHz, le montant total atteint ainsi près de 2,8 milliards d’euros, au-dessus du plancher de 2,17 milliards fixé par les pouvoirs publics.

Dans le cadre des enchères, Orange a obtenu 4 blocs, SFR 3 blocs, Bouygues Telecom 2 blocs et Iliad 2 blocs, a-t-on appris de trois sources.

Mathieu Rosemain, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up