for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Face à un Trump sur la défensive, Biden dévoile son avis d'imposition

A quelques heures de son premier débat face à Donald Trump, Joe Biden a rendu public mardi son avis d'imposition pour l'année dernière, indiquant que son épouse et lui avaient versé près de 300.000 dollars au fisc, et a appelé le président sortant, aux prises avec des révélations sur le montant dérisoire de ses impôts, à en faire de même. /Photo prise le 27 septembre 2020/REUTERS/Mike Segar

WASHINGTON (Reuters) - A quelques heures de son premier débat face à Donald Trump, Joe Biden a rendu public mardi son avis d’imposition pour l’année dernière, indiquant que son épouse et lui avaient versé près de 300.000 dollars au fisc, et a appelé le président sortant, aux prises avec des révélations sur le montant dérisoire de ses impôts, à en faire de même.

D’après les documents publiés par son équipe, le candidat démocrate à la Maison blanche et son épouse Jill ont déclaré l’an passé quelque 985.000 dollars de revenus, ont versé plus de 346.000 dollars d’impôts fédéraux avant de récupérer 47.000 dollars en trop perçu. Au final, le couple Biden s’est acquitté en 2019 de 299.000 dollars d’impôts fédéraux.

“Nous sommes à un niveau historique de transparence visant à redonner au peuple américain confiance dans le fait que ses dirigeants veilleront à le protéger, et non à protéger leurs propres revenus”, a déclaré Kate Bedingfield, directrice adjointe de l’équipe de campagne.

Donald Trump est sur la défensive depuis que le New York Times a révélé que le président sortant avait payé des montants extrêmement faibles en impôts sur le revenu ces dernières années en déclarant de lourdes pertes pour ses entreprises, effaçant ainsi des centaines de millions de dollars de revenus.

L’ancien homme d’affaires n’a ainsi payé que 750 dollars d’impôts fédéraux en 2016 et 2017, et il n’a versé aucun impôt sur le revenu lors de dix des quinze dernières années en dépit des 427,4 millions de dollars qu’il a perçus au cours de l’année 2018 pour son émission de télé-réalité et d’autres contrats de parrainage et accords de licence.

Donald Trump a refusé à maintes reprises de publier ses déclarations de revenus, une rupture avec la tradition pour les candidats à la présidence américaine, en affirmant que celles-ci faisaient l’objet d’un audit.

En optant pour cette transparence fiscale à quelques heures de son premier duel télévisé face à Trump, Biden semble vouloir tirer un avantage politique des révélations du New York Times.

Kamala Harris, sénatrice de Californie choisie par Biden pour être sa vice-présidente en cas d’accession à la Maison blanche, a elle aussi publié son avis d’imposition.

La colistière de Biden et son époux, l’avocat Doug Emhoff, ont déclaré 3,3 millions de dollars de revenus l’an dernier et ont versé 1,2 million au fisc américain.

Simon Lewis et John Whitesides; version française Jean Terzian et et Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up