for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Paris veut une coordination internationale sur le Haut-Karabakh, dit l'Élysée

Emmanuel Macron. La France déclenchera une coordination du groupe de Minsk sur le Haut-Karabakh, qu'elle copréside avec la Russie et les Etats-Unis, dans les jours qui viennent pour établir les responsabilités et trouver une voie de sortie, a fait savoir mardi l'Elysée. /Photo prise le 28 septembre 2020/REUTERS/Ints Kalnins

PARIS (Reuters) - La France déclenchera une coordination du groupe de Minsk sur le Haut-Karabakh, qu’elle copréside avec la Russie et les Etats-Unis, dans les jours qui viennent pour établir les responsabilités et trouver une voie de sortie, a fait savoir mardi l’Élysée.

Le président Emmanuel Macron s’est entretenu à ce sujet dimanche avec les dirigeants arménien et azerbaïdjanais.

Les combats entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont poursuivis mardi pour une troisième journée consécutive dans et aux abords de la région séparatiste du Haut-Karabakh.

Cette escalade militaire, à l’aide de roquettes et de tirs d’artillerie, est la plus importante depuis le cessez-le-feu de 1994 entre les deux pays, qui s’opposent depuis des décennies au sujet du Haut-Karabakh.

Elizabeth Pineau, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up