for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

L'EI revendique l'attaque du 9 août contre des Français au Niger, rapporte SITE Intel Group

DAKAR (Reuters) - La branche ouest-africaine du groupe Etat islamique a revendiqué le meurtre de six Français et deux Nigériens le 9 août dernier au Niger, rapporte jeudi SITE Intel Group, un organisme américain qui suit l’activité de l’extrémisme islamiste.

Dans un communiqué, l’Etat islamique-Province d’Afrique de l’Ouest affirme qu’un de ses commandos a mené cette “attaque éclair” contre sept employés de l’organisation humanitaire ACTED, six Français et un Nigérien, ainsi que leur guide nigérien, dans la réserve de girafes de Kouré, au sud-est de Niamey.

Cela a abouti “au meurtre de six d’entre eux après leur capture, ainsi que deux de leurs compagnons”, ajoute le texte, selon la traduction en anglais fournie par SITE.

Le groupe d’employés d’ACTED, qui compte quelque 200 employés au Niger, avait quitté Niamey le 9 août au matin pour se rendre dans le parc de Kouré, un lieu d’excursion régulièrement fréquenté par les expatriés, jusque-là situé hors des zones considérées comme les plus à risque du pays en raison de la présence de groupes armés, selon le récit de l’ONG.

En début d’après-midi, ACTED avait été informée par des gardes forestiers qu’un véhicule avait été retrouvé calciné. Les huit corps retrouvés sur place avaient été rapatriés dans la soirée à l’institut médico-légal de Niamey où ils avaient été identifiés.

Alessandra Prentice, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up