for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

L'OIAC dit avoir été sollicitée par l'Allemagne dans l'enquête sur Navalny

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé jeudi avoir été sollicitée par l'Allemagne pour enquêter sur l'empoisonnement présumé de l'opposant russe Alexeï Navalny. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman

AMSTERDAM (Reuters) - L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé jeudi avoir été sollicitée par l’Allemagne pour enquêter sur l’empoisonnement présumé de l’opposant russe Alexeï Navalny.

“Le secrétariat technique de l’OIAC a reçu de la République fédérale d’Allemagne une demande d’assistance technique”, dit-elle dans un communiqué. Des experts de l’agence “ont prélevé des échantillons biomédicaux sur M. Navalny pour analyse par les laboratoires désignés par l’OIAC”, ajoute l’agence.

Berlin dit avoir la preuve que l’opposant à Vladimir Poutine a été empoisonné le 20 août à l’aide d’une substance neurotoxique de type Novitchok.

Anthony Deutsch, version française Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up