for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La Grèce a relogé sous des tentes des migrants de Lesbos

La Grèce a relogé des centaines de migrants dans un campement provisoire de tentes après l'un incendie qui a détruit la semaine dernière le camp de migrants de Moria, ont annoncé lundi des responsables du gouvernement. /Photo prise le 14 septembre 2020/REUTERS/Elias Marcou

ATHENES, (Reuters) - La Grèce a relogé des centaines de migrants dans un campement provisoire de tentes après l’un incendie qui a détruit la semaine dernière le camp de migrants de Moria, ont annoncé lundi des responsables du gouvernement.

Avant d’être dirigés vers le camp temporaire, les migrants sont enregistrés et subissent un dépistage au coronavirus a déclaré le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas, qui espère que tous seront relogés d’ici trois ou quatre jours.

Plus de 12.000 personnes, pour la plupart des réfugiés venus d’Afghanistan, d’Afrique et de Syrie, se sont retrouvés sans abri et sans accès à des installations sanitaires. Pour l’instant, 600 migrants ont déjà été relogés et 14 d’entre eux ont été testés positifs au coronavirus.

Dans le chaos qui a suivi l’incendie de la semaine dernière, les autorités ont perdu la trace de 35 personnes dont le test était positif, accroissant les craintes d’une propagation rapide du virus parmi les migrants qui vivent dans une grande promiscuité.

George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas, version française Laura Marchioro

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up