for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La France condamne l'exécution du lutteur iranien Navid Afkari

PARIS (Reuters) - Le ministère français des Affaires étrangères a condamné dimanche l’exécution du lutteur iranien de haut niveau Navid Afkari, la veille à Chiraz, dans le sud de la République islamique.

“La France rappelle son attachement à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation pacifique ainsi que le droit de chacun à un procès équitable”, écrit le Quai d’Orsay dans un communiqué.

Navid Afkari, qui était âgé de 27 ans, a été reconnu coupable du meurtre d’un agent de sécurité lors des manifestations anti-gouvernementales de 2018. Selon sa famille, des aveux lui ont été arrachés sous la torture.

L’affaire a soulevé une vague de réprobation sur les réseaux sociaux et suscité l’indignation des mouvements de défense des droits de l’homme. Donald Trump avait appelé récemment Téhéran à renoncer à cette exécution et 85.000 athlètes du monde entier ont invité les instances sportives internationales à exclure l’Iran.

, version française Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up