for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Grande-Bretagne: Un mort après des agressions au couteau à Birmingham

BIRMINGHAM, Angleterre (Reuters) - La police britannique a indiqué dimanche avoir ouvert une enquête pour meurtre après une série d’agressions au couteau dans la ville de Birmingham, dans le centre de l’Angleterre, qui a entraîné la mort d’un homme.

La police britannique a indiqué dimanche avoir ouvert une enquête pour meurtre après une série d'agressions au couteau dans la ville de Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, qui a entraîné la mort d'un homme. /Photo prise le 6 septembre 2020/REUTERS/Phil Noble

Sept autres personnes ont été blessées, dont deux grièvement, lors de ces attaques au couteau, dont les circonstances ne sont pas encore connues.

“Nous pouvons désormais confirmer que nous avons ouvert une enquête pour meurtre après les événements de la nuit dernière”, a fait savoir la police du comté des West Midlands, précisant être à la recherche d’un suspect.

“Un homme est décédé. Un autre homme et une femme ont été grièvement blessés. Cinq autres personnes ont également été blessées”, a ajouté la police.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a indiqué n’avoir aucune information le caractère terroriste ou non de l’agression, appelant la population à être très vigilante.

La police considère que les victimes des agressions ont été choisies au hasard sans qu’une communauté particulière n’ait été visée.

Dimanche, dans la matinée, la police avait indiqué avoir été appelée pour une agression au couteau dans le centre-ville de Birmingham vers 00h30.

“Un certain nombre d’autres agressions au couteau ont été signalées dans le secteur peu après”, avait alors indiqué les services de police.

La police a mis en place des barrages et plusieurs rues ont été fermées dans la ville.

Selon la BBC, les barrages se trouvaient à proximité du quartier gay de Birmingham où des nombreuses personnes étaient attablées à l’extérieur.

Un témoin a dit à la BBC avoir vu plusieurs personnes se battre.

La police a invité à ne pas spéculer sur les raisons de ces attaques au couteau.

Phil Noble et Paul Sandle, version française Matthieu Protard

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up