for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Plus de 7.000 soignants sont morts dans le monde, dit Amnesty International

La pandémie de coronavirus a causé au moins 7.000 décès parmi le personnel médical à travers le monde, a déclaré jeudi Amnesty International, mettant en exergue le lourd tribut payé par les travailleurs en première ligne face à la crise sanitaire. /Photo prise le 26 août 2020/REUTERS/Kim Hong-Ji

MEXICO (Reuters) - La pandémie de coronavirus a causé au moins 7.000 décès parmi le personnel médical à travers le monde, a déclaré jeudi Amnesty International, mettant en exergue le lourd tribut payé par les travailleurs en première ligne face à la crise sanitaire.

Aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie, 1.077 soignants sont morts après avoir contracté le virus, a indiqué Amnesty International.

Le bilan en la matière est le plus lourd au Mexique, où 1.320 travailleurs de la santé ont succombé au COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, selon l’ONG.

“De nombreux mois après le début de la pandémie, le personnel de santé meurt toujours à un rythme horrible dans des pays comme le Mexique, le Brésil et les Etats-Unis”, a déclaré Steve Cockburn, directeur de la justice économique et sociale chez Amnesty.

“Il doit y avoir une coopération mondiale pour s’assurer que l’ensemble des travailleurs de santé reçoivent l’équipement de protection adéquat, pour qu’ils puissent poursuivre leur travail vital sans risquer leur propre vie”, a-t-il ajouté.

Raul Cortes Fernandez; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up