for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Migrants: L'Italie envoie de l'aide au navire de Banksy

ROME (Reuters) - Les gardes-côtes italiens ont envoyé de l’aide samedi à un navire de secours aux migrants financé par l’artiste britannique Banksy après l’appel à l’aide lancé samedi par le bateau qui se dit à la dérive en Méditerranée en raison de la surpopulation à son bord à la suite de plusieurs sauvetages.

Le navire de secours aux migrants financé par l'artiste britannique Banksy a lancé depuis la nuit de vendredi à samedi plusieurs appels à une aide d'urgence en se disant à la dérive en Méditerranée en raison de la surpopulation à son bord à la suite de plusieurs sauvetages. /Photo prise le 17 août 2020/REUTERS/MV Louise Michel

Les gardes-côtes ont dit qu’un bateau de patrouille parti de l’île italienne de Lampedusa avait pris à son bord 49 “de ceux considérés comme les plus fragiles” parmi les 219 naufragés que le Louise Michel a récupérés depuis jeudi au large de la Libye.

En dépit de l’aide italienne, le navire cherche toujours un port sûr pour y débarquer les autres migrants, pour la plupart africains.

Le compte officiel du bateau, qui ne compte que 10 membres d’équipage, avait publié au cours de la nuit puis samedi une série de messages sur Twitter pour dire que sa situation ne faisait qu’empirer et qu’il comptait déjà un migrant mort à son bord après avoir sollicité en vain l’aide de l’Italie, de Malte et de l’Allemagne.

“Nous sommes parvenus à un état d’urgence. Nous avons besoin d’une assistance immédiate”, est-il écrit dans un tweet.

Le bateau est trop chargé pour pouvoir être manoeuvré, d’autant qu’il remorque aussi un canot de sauvetage, et il “n’est plus maître de son propre destin (...) avant tout en raison du fait que l’Europe ignore nos appels d’urgence à une aide immédiate”.

Avant l’intervention des gardes-côtes italiens, un navire humanitaire italien, le Mare Jonio, avait annoncé qu’il quittait le port d’Augusta, en Sicile, pour venir en aide au Louise-Michel.

Deux agences de l’Onu, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ont réclamé le “débarquement urgent” des migrants se trouvant à bord du Louise-Michel mais aussi de deux autres navires, trois bateaux transportant au total plus de 400 migrants en Méditerranée.

Environ 200 se trouvent sur le Sea Watch 4, un navire humanitaire allemand, tandis que 27 autres sont bloqués à bord du pétrolier “Maersk Etienne” depuis leur sauvetage le 5 août, “une période inacceptable de trois semaines”, écrivent les deux organisations dans un communiqué commun.

Ces dernières reprochent aux pays de l’Union européenne leurs désaccords et leur manque de solidarité en matière d’accueil des migrants.

“Le HCR et l’OIM sont profondément préoccupés par l’absence persistante de capacités de recherche et de sauvetage spécifiques dirigées par l’UE en Méditerranée centrale”, disent-elles.

Le Louise Michel, du nom d’une féministe anarchiste française, est un ancien navire de la marine française de 30 mètres de long repeint en blanc et rose. Il a été acheté avec l’argent de la vente d’oeuvres de l’artiste britannique.

Avec Angelo Amante et Stéphanie Ulmer-Nebehay, version française Bertrand Boucey et Gwénaëlle Barzic

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up