for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Nouvelle-Zélande: Peine de prison à perpétuité pour le tueur de Christchurch

WELLINGTON (Reuters) - L’homme qui a tué 51 personnes dans deux mosquées de la ville de Christchurch l’an dernier, dans ce qui constitue la plus grande tuerie de masse de l’histoire de la Nouvelle-Zélande, a été condamné jeudi à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, une première dans le pays.

Brenton Tarrant (en photo), l'homme qui a tué 51 personnes dans deux mosquées de la ville de Christchurch l'an dernier, dans ce qui constitue la plus grande tuerie de masse de l'histoire de la Nouvelle-Zélande, a été condamné jeudi à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, une première dans le pays. /Photo prise le 25 août 2020/REUTERS/John Kirk-Anderson

Brenton Tarrant, ressortissant australien de 29 ans identifié comme un suprémaciste blanc, a reconnu être l’auteur du carnage de mars 2019, qu’il a diffusé en partie en direct sur les réseaux sociaux.

Il était inculpé de 92 chefs d’accusation pour acte terroriste, meurtres et tentatives de meurtre. Jamais auparavant un suspect n’avait été inculpé d’acte terroriste dans le pays.

Le juge de la Haute cour de Christchurch a déclaré jeudi qu’une peine d’une durée limitée n’était pas suffisante.

“Vos crimes, toutefois, sont si diaboliques que même si vous êtes détenu jusqu’à votre mort, cela n’évacuera pas la nécessité de sanction et de dénonciation”, a dit Cameron Mander. “Autant qu’il m’est donné de voir, vous êtes vide d’une quelconque empathie pour vos victimes”, a-t-il ajouté.

Tarrant, vêtu d’une tenu pénitentiaire grise et entouré de gardes, n’a pas réagi à l’énoncé du verdict.

Plus tôt, les procureurs ont déclaré à la cour que Tarrant voulait instiller la peur dans ceux qu’il a décrit comme des envahisseurs, et qu’il avait soigneusement préparé la double fusillade afin de causer le carnage le plus important possible.

“Aujourd’hui se sont conclues les procédures légales pour ce crime abominable. Aucune punition ne nous ramènera nos êtres chers”, a déclaré Gamal Fouda, l’imam de la mosquée Al Noor ciblée lors de l’attaque.

Tarrant, qui avait choisi de se représenter lui-même mais ne s’est pas exprimé, a fait savoir par un avocat qu’il ne s’opposait pas à la requête du parquet d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

La Première ministre Jacinda Ardern a dit être soulagée que “cette personne ne voit plus jamais la lumière du jour”.

“Le traumatisme du 15 mars ne guérit pas facilement mais aujourd’hui j’espère que c’est la dernière fois que nous avons une raison d’entendre ou prononcer le nom du terroriste derrière cela. Il mérite une vie de silence complet”, a-t-elle déclaré.

La dirigeante néo-zélandaise a par ailleurs salué les rescapés de l’attaque et les familles des victimes, qui ont livré cette semaine devant la cour des témoignages chargés d’émotion.

Avant de prononcer le verdict, le juge a demandé à Tarrant s’il avait un commentaire à effectuer. Tarrant a simplement hoché la tête quand il lui a été demandé s’il était informé qu’il avait le droit de formuler des observations, ne s’exprimant pas.

version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up