for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

France: Castex promet des moyens supplémentaires pour la justice

Jean Castex a promis mercredi des moyens supplémentaires pour la justice et une évolution des dispositifs policiers lors des manifestations après des mois d’été "pas satisfaisants" sur le plan de la sécurité en France. /Photo prise le 14 juillet 2020/REUTERS/Ludovic Marin

PARIS (Reuters) - Jean Castex a promis mercredi des moyens supplémentaires pour la justice et une évolution des dispositifs policiers lors des manifestations après des mois d’été “pas satisfaisants” sur le plan de la sécurité en France.

Assurant que la sécurité et la lutte contre les violences figuraient parmi ses “priorités de rentrée” au même titre que la situation sanitaire et la reprise économique, le chef du gouvernement a annoncé de nouvelles créations de postes pour une justice qui “fonctionne insuffisamment bien”, concrétisant une hausse des moyens promise dès sa nomination à Matignon début juillet.

“Dès ma prise de fonction, j’ai demandé (...) de créer 250 emplois en plus en cours d’année 2020” et “dans la loi de finances 2021 (...) nous allons créer 550 emplois en plus”, a annoncé Jean Castex sur France Inter.

“Ça veut dire que sous le quinquennat de M. Macron, grosso modo, il y aura quand même eu 2.000 emplois de greffiers et magistrats en plus.”

Au-delà de ces moyens humains supplémentaires, qui ne suffiront pas faute d’un engagement “dans le long terme”, le Premier ministre a plaidé pour la mise en place de juges “de proximité” permettant de “sanctionner très vite” les “petites incivilités” qui restent, selon lui, largement impunies aujourd’hui parce que la justice est embouteillée et ne dispose pas de moyens suffisants.

“C’est là que nous devons agir. C’est un chantier (sur lequel) je ne pourrai pas obtenir des résultats forcément immédiats mais on va tout faire aujourd’hui pour mobiliser notre appareil policier et judiciaire”, a-t-il assuré.

Concernant les forces de police, Jean Castex a précisé que le gouvernement présenterait “dans les semaines à venir un plan d’action” pour “améliorer” le dispositif policier en cas de manifestations ou de rassemblements, en faisant référence aux incidents survenus dans la nuit de dimanche à lundi à Paris après la défaite 1-0 du Paris-Saint-Germain face au Bayern Munich en finale de la Ligue des champions de football à Lisbonne.

Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up