for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

PSG/Bayern: Dispositif exceptionnel dimanche sur les Champs-Elysées

Gérald Darmanin a annoncé le déploiement de 3.000 policiers et gendarmes dimanche à Paris à l'occasion de la finale de la Ligue des Champions qui oppose le PSG à Bayern Munich, afin d'éviter les débordements constatés mardi dernier en demi-finale (photo). /Photo prise le 18 août 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Gérald Darmanin a annoncé le déploiement de 3.000 policiers et gendarmes dimanche à Paris à l’occasion de la finale de la Ligue des Champions qui oppose le PSG à Bayern Munich, afin d’éviter les débordements constatés mardi dernier en demi-finale.

“Notre priorité est de garantir la sécurité sanitaire de nos concitoyens mais également de prévenir les atteintes intolérables à l’ordre public”, a déclaré samedi matin le ministre de l’Intérieur sur son compte Twitter à l’occasion d’une visite à la préfecture de Police de Paris.

L’avenue de Champs-Elysées, où le port du masque sera obligatoire ainsi qu’aux alentours, sera réservée aux piétons dimanche soir à partir de 21 heures, tandis que 17 stations de métro seront fermées.

Le préfet de Police, Didier Lallement, a annoncé que plus de 2.000 masques seraient distribués aux abords des Champs-Elysées, où de nombreux contrôles seront effectués.

La victoire mardi soir du PSG en demi-finale avait provoqué des débordements sur les Champs, qui avaient donné lieu à 36 interpellations.

Les règles sanitaires n’avaient pas non plus été respectées mardi, faisant craindre un nouvelle flambée de cas de coronavirus à Paris, ce qui avait conduit alors la mairie de Paris à dénoncer les “défaillances” de la préfecture.

Le dispositif policier sera également renforcé aux abords du Parc des Princes, située dans le 16e arrondissement, où le match, qui se déroule à huis-clos à partir de 21h00 au stade Estadio de la Luz de Lisbonne, sera retransmis à un public limité à 5.000 personnes afin de respecter les règles sanitaires.

Jean-Michel Bélot et Sarah White

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up