for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La France poursuit l'opération militaire Barkhane au Mali

Les opérations militaires de la force Barkhane au Mali se poursuivent, en dépit des troubles actuels dans le pays, a déclaré jeudi la ministre des Armées, Florence Parly. /Photo prise le 14 août 2020/REUTERS/Thaier Al-Sudani

PARIS (Reuters) - Les opérations militaires de la force Barkhane au Mali se poursuivent, en dépit des troubles actuels dans le pays, a déclaré jeudi la ministre des Armées, Florence Parly.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a démissionné mardi soir et a été arrêté par des soldats putschistes, ce qui a fait craindre une remise en cause du dispositif Barkhane.

“L’opération Barkhane, demandée par les Maliens et autorisée par le Conseil de Sécurité de l’ONU, se poursuit”, a déclaré Florence Parly sur Twitter.

“Les militaires français en lien avec les partenaires européens et sahéliens, continuent d’assurer leur mission avec professionnalisme, au bénéfice de la sécurité de tous.”

L’armée française est engagée au Mali depuis janvier 2013 avec l’opération Serval puis, à partir de 2014, dans l’ensemble du Sahel dans le cadre de la mission Barkhane.

Tangi Salaün et Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up