for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

France: Taux de réussite de 91,5% au bac, contre 77,8% en 2019

Le taux d'admission au baccalauréat 2020, marqué par la crise du coronavirus, atteint cette année 91,5% avant rattrapage, soit 657.300 des 718.000 lycéens qui ont pu présenter des notes de contrôle continu pour toutes les épreuves obligatoires, a annoncé mardi le ministère de l'Education nationale. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le taux d’admission au baccalauréat 2020, marqué par la crise du coronavirus, atteint cette année 91,5% avant rattrapage, soit 657.300 des 718.000 lycéens qui ont pu présenter des notes de contrôle continu pour toutes les épreuves obligatoires, a annoncé mardi le ministère de l’Education nationale.

“Au total, 657.300 candidats sont reçus à l’issue du premier groupe, soit 92.800 de plus qu’en juin 2019. Le taux d’admis à l’issue du premier groupe atteint 91,5%. Il est en hausse de 13,7 points par rapport à celui de juin 2019”, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le nombre de candidats ajournés est de 19.700 candidats (2,7%, soit 5,2 points de moins qu’en juin 2019). Celui des candidats qui passeront les épreuves de rattrapage s’élève à 40.900, a-t-il ajouté.

“Le baccalauréat reste le baccalauréat. Il y a une réussite qui à ce stade, est la même que celle que nous avons à l’issue des oraux”, a commenté le ministre Jean-Michel Blanquer sur l’antenne de BFM TV. “Comme on s’y attendait, il y a plus d’admis puisque c’est le contrôle continu, (...) la seule (solution) possible pour ne pas léser les élèves.”

L’organisation de l’édition 2020 du baccalauréat a été bouleversée par la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement imposées en France de la mi-mars à la mi-mai, les écoles n’ayant rouvert ensuite que partiellement et dans de strictes conditions sanitaires.

Les examens de fin d’année ont été annulés et les épreuves du baccalauréat ont été validées à partir des notes de contrôle continu.

Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up