for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: 29.933 morts en France, la DGS appelle à la prudence

PARIS (Reuters) - “Il faut se préparer à une reprise de l’épidémie (de coronavirus), voire à une deuxième vague”, prévient le directeur général de la santé Jérôme Salomon dans une interview au Figaro, alors que la France a enregistré mardi 13 nouveaux décès dus au Covid-19, pour un total de 29.933 morts depuis le 1er mars.

"Il faut se préparer à une reprise de l'épidémie (de coronavirus), voire à une deuxième vague", prévient le directeur général de la santé Jérôme Salomon dans une interview au Figaro, alors que la France a enregistré mardi 13 nouveaux décès dus au Covid-19, pour un total de 29.933 morts depuis le 1er mars. /Photo prise le 10 mars 2020/REUTERS/Ludovic Marin

“Nous ne savons pas tout sur le comportement saisonnier de ce virus qui circule toujours”, explique Jérôme Salomon. “Nous faisons tout pour tirer toutes les leçons de la première vague et anticiper au mieux avec l’ensemble des acteurs.”

“Tous les services de l’État, les professionnels, les acteurs de terrain sont mobilisés pour gérer les clusters actuels et anticiper un rebond épidémique cet automne ou cet hiver”, ajoute-t-il.

Selon le dernier bilan établi par la DGS, la France a enregistré 13 nouveaux décès dus au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le total des morts à 29.933 depuis le début de l’épidémie.

Ce bilan se répartit entre 19.457 décès dans les hôpitaux et 10.476 dans les Ehpad et autres établissements médicosociaux.

Le nombre d’hospitalisations continue de baisser, avec 7.594 patients admis dans les hôpitaux pour une infection Covid-19, contre 7.850 lundi, et 538 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 traités en réanimation, soit dix de moins que lundi.

Concernant la propagation du virus, 475 nouveaux cas de contamination ont été recensés ces dernières 24 heures, pour un total de 168.810 cas.

Dans son interview au Figaro, Jérôme Salomon précise que la France réalise actuellement près de 300.000 tests virologiques PCR par semaine et en a effectué 2 millions depuis le déconfinement, intervenu progressivement à partir du 11 mai.

“Nous avons appris beaucoup et acquis de l’expérience au cours de ces derniers mois : nous savons tester et avons d’importantes capacités à le faire ; nous savons tracer et isoler tout porteur du virus. Nous savons déployer des lits de réanimation supplémentaires. Mais, (...) ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce sont essentiellement nos comportements qui conditionnent la reprise épidémique”, déclare Jérôme Salomon.

“Si nous voulons éviter cela, il faut que chacune et chacun continue de respecter les mesures barrières, les mesures d’hygiène, la distanciation physique et le port du masque, surtout en situation de promiscuité et dans un espace clos.”

Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up