for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La composition du nouveau gouvernement connue lundi

L'ancien Premier ministre Edouard Philippe (à gauche) avec Jean Castex (à droite). La composition du nouveau gouvernement devrait être connue lundi, ont indiqué à Reuters deux sources proches du président de la République, soit trois jours après la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre. /Photo prise le 3 jullet 2020/REUTERS/Thomas Samson

PARIS (Reuters) - La composition du nouveau gouvernement devrait être connue lundi, ont indiqué à Reuters deux sources proches du président de la République, soit trois jours après la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre.

“Le président de la République et le Premier ministre consultent, reçoivent régulièrement. Ils se reverront en fin de journée à l’Elysée”, explique-t-on dans l’entourage d’Emmanuel Macron. “À ce stade, il est envisagé une architecture avec une vingtaine de ministres et de ministres délégués. Les secrétaires d’État seront nommés dans un second temps.”

Nommé vendredi, Jean Castex, qui s’occupait depuis peu de la stratégie de déconfinement de la France, avait fait savoir qu’il voulait annoncer la composition de son nouveau gouvernement le plus vite possible.

“Le plus vite sera le mieux. Nous mettons les bouchées doubles”, a-t-il dit dans une interview au Journal du Dimanche.

Il précise chercher avant tout “l’opérationnalité des ministres” car il souhaite que ces derniers soient capables d’où qu’ils viennent, “d’entrer en action tout de suite”.

“Nous avons besoin de personnalités fortes pour agir vite et être à la hauteur. On ne peut pas perdre du temps à choisir des personnes”, a-t-il ajouté en précisant qu’il clarifierait ses intentions dans son discours de politique générale avant la mi-juillet.

Outre l’emploi, dont il veut faire une priorité, il souhaite rouvrir rapidement avec les partenaires sociaux le chantier des retraites et de la réforme de l’Assurance chômage.

Il prône également une transformation du système de santé, et souhaite conclure dès la semaine prochaine le “Ségur de la santé” - vaste concertation visant à définir les contours d’un nouveau plan hôpital.

Michel Rose, avec Caroline Pailliez

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up