for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Des touristes allemands débarquent à Majorque pour un projet pilote

Des centaines de touristes allemands protégés par des masques ont débarqué lundi sur l'île espagnole de Majorque dans le cadre d'un projet pilote visant à roder les conditions d'accueil des touristes étrangers pour la première fois depuis la fermeture des frontières en mars dernier en raison du coronavirus. /Photo prise le 15 juin 2020/REUTERS/Enrique Calvo

PALME DE MAJORQUE, Espagne (Reuters) - Des centaines de touristes allemands protégés par des masques ont débarqué lundi sur l’île espagnole de Majorque dans le cadre d’un projet pilote visant à roder les conditions d’accueil des touristes étrangers pour la première fois depuis la fermeture des frontières en mars dernier en raison du coronavirus.

Alors que les frontières espagnoles doivent être progressivement rouvertes au cours des prochaines semaines, plus de 10.000 vacanciers allemands sont attendus aux Baléares dans le cadre de ce projet de relance du secteur touristique, qui représente 12% du PIB du pays.

À leur arrivée à Majorque, les touristes ont été accueillis par des panneaux les invitant à se laver fréquemment les mains, à porter un masque ainsi que par des agents chargés de prendre leur température et de vérifier leur identité.

Les hôtels, qui ont limité à 50% leur taux d’occupation, disposent de caméras infrarouges leur permettant de contrôler la température corporelle des participants à ce projet, dont le nombre est limité à 10.900 personnes.

“Les vacanciers peuvent se réjouir que les plages de Palme n’aient jamais été aussi vides”, a déclaré Aage Duenhaupt, porte-parole de l’opérateur TUI.

L’Espagne, qui est l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde, rouvrira ses frontières à la plupart des ressortissants européens le 21 juin et graduellement au reste du monde à partir du 1er juillet.

Erol Dogrudogan et Enrique Calvo à Palme de Majoque et Isla Binnie à Madrid, version française Diana Mandiá, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up