for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

La justice suédoise a identifié l'assassin d'Olof Palme

STOCKHOLM (Reuters) - Stig Engström est l’assassin d’Olof Palme, ancien Premier ministre suédois tué en 1986 dans une rue de Stockholm, a annoncé mercredi le ministère public refermant un dossier qui a longtemps hanté le royaume scandinave.

Slideshow ( 2 images )

Graphiste de profession, Stig Engström s’est suicidé en 2000 à l’âge de 66 ans si bien que l’affaire est considérée comme close par la justice suédoise.

“Il s’agit de Stig Engström”, a déclaré le procureur Krister Petersson lors d’une conférence de presse. “Puisque cet individu est mort, je ne peux pas le mettre en accusation et j’ai décidé de mettre fin à l’enquête”, a ajouté le procureur, qui a repris l’enquête en 2017.

Présent sur les lieux du crime, Stig Engström avait à l’époque été interrogé par la police avant d’être mis hors de cause après avoir pourtant souvent changé de version.

Premier ministre social-démocrate de 1969 à 1976 puis de 1982 à 1986, Olof Palme est parfois considéré comme l’architecte de la Suède moderne. Ses prises de position anticolonialistes et son hostilité à l’égard des Etats-Unis lui ont toutefois valu de nombreuses inimitiés.

Il a été abattu en 1986 alors qu’il rentrait chez lui après être allé au cinéma en compagnie de son épouse sans garde du corps comme il en avait l’habitude.

Ce meurtre longtemps non-élucidé a engendré un nombre incalculable de théories impliquant tantôt la CIA, tantôt les séparatistes kurdes ou croates voire les services secrets sud-africains.

Cette piste était d’ailleurs explorée par Stieg Larsson, l’auteur de la trilogie policière Millenium, décédé en 2004.

TRAUMATISME NATIONAL

L’actuel Premier ministre suédois, Stefan Löfven, a dit mercredi espérer que ce dénouement permettrait de panser les plaies d’un traumatisme national.

“J’espère sincèrement que cette blessure pourra désormais être soignée”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, estimant que l’enquête actuelle était allée plus loin que les précédentes, même si elle n’a débouché sur aucune condamnation ou nouvelle preuve majeure.

S’exprimant sur une station de la radio publique, le fils d’Olof Palme, Marten, a déclaré qu’il pensait que Stig Engström était le tueur, même “s’il n’y avait malheureusement pas de preuves concluantes”.

Aucune réaction n’a pu être obtenue pour le moment auprès de la famille de Stig Engström, qui a démenti à plusieurs reprises les accusations portées à l’encontre de ce dernier.

Dans une interview accordée en février au Daily Express, l’ex-épouse de Stig Engström avait déclaré qu’il était trop timide pour avoir commis ce meurtre.

Avec Johan Ahlander et Johannes Hellstrom; version française Nicolas Delame et Claude Chendjou, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up