June 9, 2020 / 12:50 PM / 25 days ago

La CE a besoin de temps pour examiner le rachat des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri

L'examen de l'impact du rachat des Chantiers de l'Atlantique par l'italien Fincantieri sur la concurrence s'avère difficile et il faudra probablement du temps à la Commission pour qu'elle se prononce, a déclaré mardi la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager (en photo), également vice-présidente de l'exécutif européen. /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/Johanna Geron

BRUXELLES (Reuters) - L’examen de l’impact du rachat des Chantiers de l’Atlantique par l’italien Fincantieri sur la concurrence s’avère difficile et il faudra probablement du temps à la Commission pour qu’elle se prononce, a déclaré mardi la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, également vice-présidente de l’exécutif européen.

La Commission européenne a suspendu ses examens le 13 mars dernier le temps que les deux sociétés lui adressent les documents qu’elle leur a réclamés.

Margrethe Vestager a expliqué lundi que les fonctionnaires chargés de ces examens éprouvaient “des difficultés à jauger les répercussions éventuelles de ce projet et ce qu’il impliquerait pour le marché.”

“Je pense donc qu’il faudra du temps”, a-t-elle ajouté.

Fincantieri, qui met en avant la nécessité de faire face à la concurrence des chantiers navals asiatiques, veut acquérir auprès de l’Etat français 50% des parts des Chantiers de l’Atlantique.

En vertu d’un accord conclu en septembre 2017, la France a parallèlement accepté de prêter 1% des parts au groupe italien pour lui permettre de prendre le contrôle opérationnel de la compagnie sous condition d’engagements concernant l’emploi, la gouvernance et la propriété intellectuelle.

Basés à Saint-Nazaire, les Chantiers de l’Atlantique, ex-STX France, sont les seuls chantiers navals français capables de produire des navires de fort tonnage, comme des porte-avions et d’autres bâtiments militaires, ce qui en fait un actif national stratégique.

Foo Yun Chee; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below