for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Libération du journaliste de CNN arrêté en direct à Minneapolis

A Minneapolis. Omar Jimenez, journaliste de CNN arrêté et menotté par la police de Minneapolis tôt vendredi matin pendant un reportage en direct sur les manifestations ayant secoué la ville après la mort d'un homme noir, a été libéré. /Photo prise le 29 mai 2020/REUTERS/Carlos Barria

WASHINGTON (Reuters) - Omar Jimenez, journaliste de CNN arrêté et menotté par la police de Minneapolis tôt vendredi matin pendant un reportage en direct sur les manifestations ayant secoué la ville après la mort d’un homme noir, a été libéré.

Aucune explication n’a été fournie par les forces de l’ordre lors de son interpellation aux côtés de son équipe qui filmait l’arrestation d’un manifestant avant d’être encerclé par des policiers.

“Ce qui m’a rassuré, c’est que cela s’est produit en direct à la télévision”, a déclaré Omar Jimenez aux téléspectateurs à l’issue de sa libération. “Vous n’avez pas à douter de mon histoire, elle n’est filtrée en aucune manière; vous l’avez vue de vos propres yeux.”

Sa chaîne a dénoncé une “violation flagrante” des droits garantis par le Premier amendement, qui consacre notamment la liberté de la presse.

Cette interpellation pourrait raviver les tensions dans la ville et à travers les Etats-Unis, Omar Jimenez étant noir et la plupart des policiers, vus sur les images, blancs.

Minneapolis a été le théâtre jeudi soir d’une troisième nuit de pillages, d’actes de vandalisme et d’incendies, tandis qu’à Louisville, une autre de ville des Etats-Unis, une foule en colère s’est rassemblée après la mort d’une femme noire abattue à son domicile.

Lisa Lambert; version française Claude Chendjou, édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up